Victory
Petitioning Directeur des services du cabinet M. Christophe COELHO and 2 others

Préfet des Hautes-Alpes: Empêcher le massacre des marmottes à Saint-Véran - Hautes Alpes


Le village de Saint-Véran dans les Hautes-Alpes abrite plusieurs colonies de marmottes. Comme toute marmotte, ces dernières creusent des terriers pour se mettre à l'abri des prédateurs et pour y vivre.

Plusieurs personnes du village se sont plaintes des "nuisances" de ces rongeurs. Pour la plupart, il s'agit de simples habitants dont un s'est retrouvé avec un trou dans son jardin et un autre avec une pierre dans son jacuzzi. Les pauvres... Faut pas habiter en montagne !! Un agriculteur, quant à lui, est gêné par ces trous lors du fauchage de son champ. Soit.

La solution trouvée par l'association foncière pastorale est de tuer tout bonnement et tout simplement les marmottes qui pointeraient le bout de leurs nez ! Voyez l'article http://www.ledauphine.com/entreprises/2012/09/23/a-saint-veran-la-marmotte-fait-des-ravages-au-point-que-certains-la-tire-au-fusil

Une fois de plus, notre pays ne trouve pas mieux, lorsqu'un animal se trouve en travers de son chemin, de le tuer. Après les ours, les loups, voici venu le tour des marmottes. A croire que l'Homme ne sait pas vivre en harmonie avec les autres êtres vivants sur cette planète, paradoxalement quand l'Homme se dit amoureux de la nature au point d'y vivre.
La marmotte animal emblématique des Alpes, qui déjà n'a pas une vie facile entre les prédateurs, le tourisme parfois de masse dans certains secteurs, les maladies, les rigueurs de l'hiver, voici que l'Homme y rajoute du sien et de façon radicale !
Quelle image ce village ose espérer en agissant de la sort auprès de la population et des touristes ? Quel message veut-il passer pour les générations futures ?

Une solution simple est de déplacer ces marmottes vers un lieu plus haut dans la montagne. Cela a peut-être un coût mais la vie sauvage n'en a pas. C'est un trésor que chacun de nous doit protéger. Je suis certaine que des associations et des bénévoles seront de la partie si vous les sollicitez.

A l'heure où l'environnement et les animaux sauvages sont de plus en plus exterminés, il serait bien qu'en France de telle décision ne puisse voir le jour.

Letter to
Directeur des services du cabinet M. Christophe COELHO
Secrétaire général M. Christophe LOTIGIÉ
Préfet des Hautes Alpes M. Jacques QUASTANA
Je viens de signer la pétition suivante adressée à: Le Préfet des Hautes-Alpes

----------------
Empêcher le massacre des marmottes à Saint-Véran - Hautes Alpes

Le village de Saint-Véran dans les Hautes-Alpes abrite plusieurs colonies de marmottes. Comme toute marmotte, ces dernières creusent des terriers pour se mettre à l'abri des prédateurs et pour y vivre.

Plusieurs personnes du village se sont plaintes des "nuisances" de ces rongeurs. Pour la plupart, il s'agit de simples habitants dont un s'est retrouvé avec un trou dans son jardin et un autre avec une pierre dans son jacuzzi. Les pauvres... Faut pas habiter en montagne !! Un agriculteur, quant à lui, est gêné par ces trous lors du fauchage de son champ. Soit.

La solution trouvée par l'association foncière pastorale est de tuer tout bonnement et tout simplement les marmottes qui pointeraient le bout de leurs nez ! Voyez l'article http://www.ledauphine.com/entreprises/2012/09/23/a-saint-veran-la-marmotte-fait-des-ravages-au-point-que-certains-la-tire-au-fusil

Une fois de plus, notre pays ne trouvent pas mieux, lorsqu'un animal se trouve en travers de son chemin, de le tuer. Après les ours, les loups, voici venu le tour des marmottes. A croire que l'Homme ne sait pas vivre en harmonie avec les autres êtres vivants sur cette planète, paradoxalement quand l'Homme se dit amoureux de la nature au point d'y vivre.
La marmotte animal emblématique des Alpes, qui déjà n'a pas une vie facile entre les prédateurs, le tourisme parfois de masse dans certains secteurs, les maladies, les rigueurs de l'hiver, voici que l'Homme y rajoute du sien et de façon radicale !
Quelle image ce village ose espérer en agissant de la sort auprès de la population et des touristes ? Quel message veut-il passer pour les générations futures ?

Une solution simple est de déplacer ces marmottes vers un lieu plus haut dans la montagne. Cela a peut-être un coût mais la vie sauvage n'en a pas. C'est un trésor que chacun de nous doit protéger. Je suis certaine que des associations et des bénévoles seront de la partie si vous les sollicitez.

A l'heure où l'environnement et les animaux sauvages sont de plus en plus exterminés, il serait bien qu'en France de telle décision ne puisse voir le jour.
----------------

Cordialement,