Victoire

Aider Aluiso à ne pas se faire expulser de France

Cette pétition a abouti avec 3 870 signatures !


Suite à un contrôle sur l'autoroute, Aluisio a été arrêté, conduit à un commissariat à Toulouse et placé en centre de rétention à Cornebarrieu (31). Il a un nouvel OQTF avec exécution immédiate. Je rappelle qu'Aluisio est mineur bien que sa minorité soit contestée par l'état. Il est soutenu par RESF depuis plusieurs années, il est hébergé par deux familles du réseau et de nombreuses démarches ont été faites pour régulariser sa situation en France, sans succès jusqu'alors.

Il y a donc urgence à se manifester.

Il est arrivé en France en 2015, à quatorze ans, seul, sans famille ni connaissances dans notre pays. Il a été dans plusieurs foyers pour mineurs, a été scolarisé, a appris le français. Etant soupçonné de ne pas être mineur, il est actuellement hébergé par des particuliers qui l'aident dans ses recours pour prouver son âge.
Aujourd'hui c'est un très bon élève, un gentil garçon apprécié de ses camarades, de ses professeurs et de tous ceux qui le connaissent. En 4ème, il a reçu un ordinateur, en tant qu’élève le plus méritant de sa promotion, de la part du conseil général des BdR. En 3ème il a reçu avec sa classe un prix pour leur participation au concours national de la résistance et de la déportation
Au lycée professionnel où il a été admis, pour cette année scolaire 2017/2018 (section géomètre-topographe) il a été élu délégué de classe et a eu les Félicitations à chaque conseil de classe. Sa dernière appréciation : Eleve Exemplaire ! L’employeur chez qui il a effectué son stage de première année se dit prêt à l’accueillir pour son second stage.


Je vous demande de ne pas laisser expulser Aluisio et de le laisser terminer ses études en France.



Julien compte sur vous aujourd'hui

Julien GRAND-MOURCEL a besoin de votre aide pour sa pétition “Préfet de Haute Garonne: Aider Aluiso à ne pas se faire expulser de France”. Rejoignez Julien et 3 869 signataires.