L'annulation du projet d'implantation Granuplast rue de la Liberté

L'annulation du projet d'implantation Granuplast rue de la Liberté

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Les Riverains de Jassans a lancé cette pétition adressée à Préfecture de l'Ain (Madame la Préfète)

Le 14.04.2021 les Jassannais ont été informés par prospectus dans leurs boites aux lettres d’une implantation d’un centre de recyclage/régénération de plastique de type polyétylène et propylène « GRANUPLAST » au 754 rue de la Liberté à Jassans-Riottier (01480). Nous avons donc eu peu de temps pour réagir ! Malgré cela, nous avons en deux jours récolté 574 signatures. La pétition continue maintenant en ligne !

Cette usine de recyclage et de régénération de matières plastiques, dont nous ne contestons d’ailleurs absolument pas la grande utilité, n’a pas sa place dans une cette zone urbaine.

Les premières habitations se trouvent seulement à 15 mètres !! De l’autre côté de la rue.

Le collège et le groupe scolaire de la mairie sont tout proches !!

Les conséquences de cette usine sur son environnement proche :

  • Pollution par rejet de particules
  • Les risques d’explosion et d’incendie dus aux poussières !
  • Nuisances visuelles et olfactives
  • Nuisances sonores dues à la présence de broyeurs, de tapis, etc. Les riverains d’usines similaires se plaignent de bruits très gênants dans un rayon de 1 km autour de l’usine.
  • Perturbations et dangers dus aux 24 rotations quotidiennes de poids lourds, alors que le centre-ville est interdit aux plus de 3,5 t et que les camions vont circuler en permanence dans tout Jassans et rue de la Liberté, route empruntée par nos enfants pour les trajets scolaires : bus scolaires, enfants à pied, en vélo, en trottinette, etc.

Nous tenons à la préservation et à la sécurité de notre cadre de vie.

Nous demandons l'annulation de cette implantation rue de la Liberté : il y a assurément d'autres zones d'implantation potentielles à l'écart des zones d'habitations et des secteurs scolaires.

C’est pour cela que nous avons décidé de créer un collectif et nous vous INVITONS à nous REJOINDRE.

Pour agir :

  • Se rendre aux dernières permanences de l’enquête publique pour rencontrer le commissaire-enquêteur en mairie et lui faire part de vos observations/inquiétudes/questions (vendredi 23 et mardi 27 avril, de 15h30 à 17h30)
  • Signer notre pétition en ligne
  • Envoyer un courriel à pref-environnement@ain.gouv.fr

Nous avons besoin de vous !

Plus nous serons nombreux, et mieux nous nous ferons entendre.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !