Adressée à Violeta Bulc : "European Commissioner for Mobility and Transport" et 7 autres

Pour une stabilisation du nombre des vols de Genève Cointrin

La qualité de l'air se dégrade en Haute-Savoie et à Genève, les nuisances liées au bruit ne font qu'augmenter, et, avec, les conséquences sur la santé et la qualité de vie des habitants du bassin lémanique. Dans le même temps, les responsables de Cointrin souhaitent augmenter le nombre des vols ! Nous disons STOP !

(pour des raisons de crédibilité, les signataires doivent être domiciliés en Haute-Savoie, dans l'Ain ou dans les cantons de Genève ou de Vaud)

Aujourd'hui, en 2016, 185 000 avions nous survolent.
235.000 avions sont prévus en 2030, soit une moyenne de 640 avions par jour ! 640 !

Nous sommes conscients de l'intérêt économique de l'aéroport, de ce qu'il apporte à notre région. Nous sommes  fiers de cet aéroport. Mais nous savons aujourd'hui que le bruit et la pollution de l'air générés par les avions sont toxiques pour notre santé. L'aéroport va émettre près du quart de la totalité des gaz à effet de serre produits à Genève ! C'est un enjeu fondamental de santé publique, auquel s'ajoute l'enjeu climatique et bien sûr la perte de valeur du patrimoine foncier, les risques pour l'agriculture à long terme avec les retombées de particules, et les conséquences sur le tourisme.

Nous respirons tous, nous mangeons tous, nous avons tous besoin de sommeil : nous sommes donc tous concernés. Nous devons agir maintenant, nous exigeons des instances de direction de l'aéroport genevois et de l'Etat français:

- Interdiction stricte des vols entre 23h et 6h : actuellement, trop d'avions arrivent ou repartent en dehors de ces horaires, ou juste à la limite ce qui fait qu'ils survolent la région jusqu'à 20 minutes avant l'heure d'ouverture le matin. C'est le survol de la région la nuit que nous voulons interdire.

- Application stricte des normes de sécurité pour un aéroport considéré "URBAIN".

- L'approche par le milieu du lac serait déjà une solution pour limiter la gêne des populations (bruit), mais ne résoudrait pas les problèmes de qualité de l'air et augmenterait le risque pour les eaux du lac.

Donc nous ne voyons pas d'autre solution qu'une limitation drastique de l'augmentation du nombre de vols.

 

 

Cette pétition sera remise à:
  • Violeta Bulc : "European Commissioner for Mobility and Transport"
  • Alain Vidalies : Ministre des transports français :
  • Yann Delaunay : Chef de cabinet Ministère des affaires étrangères et developpement international
  • Doris Leuthard : Département fédéral de l'environnement, des transports
  • Corinne Moinat : Présidente aeroport de Genève
  • André Schneider : Directeur de l'aéroport de Genève
  • François Longchamp (Président du Conseil d’Etat République et canton de Genève)
  • Alain Vidalies : Ministre des transports


collectif COINTRIN a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 600 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




collectif compte sur vous aujourd'hui

collectif COINTRIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour une stabilisation du nombre des vols sur Genève Cointrin”. Rejoignez collectif et 599 signataires.