Pour une Baisse des Prix du Carburant à la Pompe !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 000 !


Depuis janvier 2018, particulièrement, nous constatons une forte hausse du prix du carburant.

Soit une hausse de 7,6 centimes/litre pour le gasoil,  et de 3,8 centimes/litre pour l'essence. En 2021, essence et diesel seront au même prix. 

Selon l'Union française des industries pétrolières (UFIP), le gazole devrait encore augmenter de 34 centimes pendant le mandat d'Emmanuel Macron. En 2021, il devrait être plus cher que le sans-plomb.

Nombreux sont les motifs apportés pour justifier cette hausse:

- Changer les habitudes des automobilistes et les inciter à acheter des voitures à essence ou électriques

- Contexte géopolitique : conflits entre les pays exportateurs de pétrole = variations du cours du pétrole : +174% en deux ans, 27 dollars en janvier 2016, 74 dollars actuellement ! https://prixdubaril.com/ 

- Hausse des marges pratiquées par les stations services : selon les conclusions du rapport de la CLCV ( l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers) qui annonce une hausse de 11 à 13,9 cts pour l'essence et de 11,2 à 12,6 pour le gasoil.

------> Information contestée par président national des propriétaires-exploitants de stations-service au Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) qui explique que les stations service "ont des contrats bien ficelés avec les pétroliers et gagnent de toute façon entre 1,5 et 4 centimes de commission au litre vendu".

- Hausse des taxes du gouvernement (TICPE, taxe sur les produits pétroliers, et la taxe carbone ). La fiscalité dans son ensemble représente environ deux tiers du prix des carburants (soit environ 60 % du prix à la pompe).

------> ce motif est aussi en cause, pour la CLCV. L'association appelle donc "les pouvoirs publics à interrompre leur politique d'augmentation des taxes sur le carburant". "La hausse de la fiscalité écologique est avant tout une mesure de rendement fiscal" qui "heurte le portefeuille des particuliers", juge l'association.

Répartition taxes/marges dans le prix du carburant

- Demande croissante en pétrole de la part des pays émergents (Chine, Inde, Moyen Orient).

----> Les prévisions de l'Opep (L'Organisation des pays exportateurs de pétrole) confirment cette tendance avec une demande qui pourrait dépasser les 100 millions de barils par jour, contre environ 95 millions aujourd'hui

- Montée en charge des certificats d'économies d'énergie (CEE) : Le dispositif des CEE, créé en 2006 repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie. Ceux-ci doivent ainsi promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie : ménages, collectivités territoriales ou professionnels. 

----> tarifs CEE répercutés sur le prix du carburant.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie

https://www.lesechos.fr/27/04/2017/LesEchos/22434-076-ECH_un-dispositif-dont-le-cout-enfle-rapidement.htm#

AUTANT DE MOTIFS DONT NOUS CITOYENS NE SOMMES PAS RESPONSABLES !

Concrètement, qui profite de cette baisse de consommation de véhicule diesel ?

"Ni l’électrique, ni l’hybride ne profitent de la baisse du diesel. Ce type de véhicule est encore trop cher et ne représente qu’entre 1,5% et 4% du marché. Faute d’alternative, c’est la motorisation essence traditionnelle qui reprend des couleurs avec 53% des ventes de véhicules neufs au premier trimestre. Aujourd'hui, le diesel est délaissé, en effet, en 2017, pour la première fois depuis seize ans, les particuliers ont acheté davantage de véhicules neufs essence que gazole. Ce qui pose un vrai problème en termes de pollution puisque si le diesel rejette plus d’oxydes d’azote, il émet moins de CO2 que l'essence. "

CONCLUSION

Il est tout à fait honorable que nous cherchions des solutions pour circuler en polluant le moins possible notre environnement. Mais la hausse des taxes imposée par le gouvernement n'est pas la solution !

Nous sommes déjà dépendants des cours du pétrole, il n'est pas question qu'en plus nous subissions une augmentation des taxes !

Quelques pistes ?

  • Commencer par supprimer progressivement la vente de véhicules diesel (comme c'est déjà le cas pour certains constructeurs automobiles) et à terme les véhicules à essence pour laisser place aux véhicules hybrides/électriques.
  • Proposer des offres de reprises et réguler les prix trop élevés de ces véhicules électriques pour faciliter leur acquisition par nous citoyens.
  •  Donner pour objectif aux entreprises de mettre en place un système permettant aux employés de travailler depuis leur domicile afin de limiter la circulation des travailleurs.

  • Donner pour objectif aux entreprises de proposer une alternative aux employés ayant demandé une mutation pour raison de déménagement ou obligation familiale : travailler depuis leur domicile, ce qui équivaut à une acceptation partielle de leur demande de mutation.(afin de limiter la circulation de ces personnes vers la capitale)

  • Allouer des subventions et autres aides aux entreprises afin qu'elle s'installe en banlieue et en province ceci afin de désengorger les grandes villes et limiter les longs déplacements en voitures.

  • Financer / Co-financer ou continuer de financer des projets visant à créer des éco/bio-carburant.

-----------> http://www.parismatch.com/Vivre/Automobile/Audi-invente-un-carburant-a-base-d-eau-et-d-air-754574

-------------> http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/economies-sa-voiture-carbure-a-l-eau-de-pluie-12-02-2015-10524681.php

-------------> https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/comment-l-us-navy-transforme-de-l-eau-de-mer-en-carburant_17955

-------------> http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/moteurs-quand-l-eau-permet-de-115784

-------------> Passé sur TF1 - Moteur à eau pantone

  •  Etc etc.…
  • Toute proposition est à explorer sans avoir à en faire payer le prix aux citoyens!

Je pense pouvoir parler au nom de toutes les personnes qui n'en peuvent plus de payer pour les erreurs des dirigeants et qui ne souhaitent pas toujours tout payer et à n'importe quel prix !

 Je vous invite à signer cette pétition pour permettre le franchissement d'une étape allant vers le dialogue.

Sources: YouTube, Les Echos, France-Infos, Le Télégramme, Challenges, Agoravox, Echologique-solidaire, Prix du Baril, CeeEnergie, Le Figaro, Connaissance-des-Energies.



Priscillia compte sur vous aujourd'hui

Priscillia LUDOSKY a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour une Baisse des prix à la Pompe ! (essence/diesel)”. Rejoignez Priscillia et 1 155 395 signataires.