Pour que les députés adoptent la vidéosurveillance dans les abattoirs

0 a signé. Allez jusqu'à 200 000 !


Mesdames et Messieurs, comment avez-vous pu voter ainsi ?

Il est inacceptable que les députés aient voté contre l'avis d'une majorité de citoyens, en rejetant les amendements favorables aux animaux dans la loi Agriculture et Alimentation. Car les citoyens, même ceux qui mangent de la viande, rejettent en majorité la cruauté envers les animaux, et veulent pour eux que leur mort soit la moins pénible possible. Les images de la réalité de ce qui se passe dans les abattoirs sont insupportables pour une immense majorité de citoyens, et ils veulent que cela cesse.

C'est pourquoi il FAUT DES CAMERAS et des personnes qualifiées pour visionner les films, et que les associations de protection animales reconnues aient le droit d'accès à ces films, car il faut absolument un regard indépendant des intérêts financiers. 

Or, 48 députés (sur une Assemblée très restreinte) se sont opposés à l'installation de ces caméras dans les abattoirs ainsi qu'à toute amélioration de la condition de vie des animaux (par exemple aux cages).

Mesdames et Messieurs les députés, vous êtes rémunérés par l'argent des citoyens et vous votez sans tenir compte de l'avis des Français dans leur immense majorité. Vous ne nous représentez pas comme vous devez le faire, nous nous sentons trahis.

Une fois de plus les citoyens ne veulent plus de cette cruauté d'un autre temps. Car, en refusant l'installation de ces caméras, vous voulez maintenir un vieux monde, un monde ringard où l'on ne pensait qu'à faire de la production sans aucun respect, sans aucune éthique. Mais les animaux ne sont pas des "produits".

En votant comme vous l'avez fait, vous voulez nous entraîner dans un monde immonde où la cruauté envers les animaux augmente et se banalise.

Aujourd'hui, en 2018, nous ne pouvons plus accepter que continuent des pratiques cruelles envers les animaux, les traitant comme des boulons dans une usine. Pour vous, les animaux peuvent continuer à hurler de douleur, sans caméra, personne n'en saura rien !

Et bien tout cela est intolérable pour une majorité d'entre nous. Nous voulons des députés qui nous représentent, qui aient de la compassion pour les humains et pour les animaux, pas des soldats qui obéissent à des groupes de pression et autres complices, en laissant faire les procédures abjectes. 

Nous en avons assez, nous voulons d'un monde en marche vers un monde meilleur, plus humain, pas d'un monde en marche vers plus de déshumanisation et d'irrespect de la nature. Nous voulons des députés qui nous écoutent et qui aient du courage et de la compassion pour tous les êtres vivants.

Nous vous demandons donc instamment de revenir sur ce vote déplorable et soutenons aussi bien sûr tous les autres amendements pour améliorer la vie des animaux. 



Helene compte sur vous aujourd'hui

Helene CHARRIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour que les députés adoptent la vidéosurveillance dans les abattoirs”. Rejoignez Helene et 157 051 signataires.