Pour que le cyber-harcèlement soit puni par la loi Française dans d'autres pays.

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


http://pouranthony.fr/

En novembre 2015, j'ai perdu mon petit frère Anthony, 18 ans par suicide car il a été victime de cyber harcèlement sur les réseaux sociaux et sur portable. 

Il à été " poussé " a mettre fin à sa vie par ses harceleurs dit "brouteurs".

J'ai découvert moi même sur les réseaux sociaux les conversations. J'ai moi-même fait l'enquête et récolté les informations nécessaires en allant même jusqu'à contacter les harceleurs de mon frère pour avoir des photos, impressions écrans, conversations,  noms et prénoms réels, coordonnées bancaire,... 

Les supérieurs des gendarmes qui étaient en charge de l'enquête ont refusés catégoriquement ces démarches. Du coup l'affaire aurait je suppose été classée sans suite faute de preuves. 

Le problème étant que malgré ces informations que je leurs ai transmis l'affaire n'est pas forcément aboutie car il faut retrouvé les harceleurs de mon petit frère en Côte d'Ivoire, pour qu'il soient jugés de leurs actes mais surtout la Côte d'Ivoire qui ne souhaitent pas collaboré avec la France. 

Il faut savoir aussi que j'ai créé Association pour Anthony en juin 2016, qu'avec ma Maman nous avons fait l'émission "toute une histoire" sur France 2 du 16 juin 2016, une prochaine emission au printemps 2017 sera diffusée sur NRJ12. Je suis passée dans une radio, que  j'ai fait plusieurs journaux, qu'il y a un site Web sur l'association, qu'il y a une page Facebook et Twitter .

Aujourd'hui,  je veux que les harceleurs de mon petit frère Anthony soit punis pour ce qu'ils ont fait, que mon frère s'est enlevé la vie pour des personnes qui voulaient de l'argent, qu'ils continuent et que nous pouvons pas les arrêtés, que des vies s'envolent a cause de ces personnes, que des familles sont brisées à jamais ! 

IL FAUT AGIR ET REAGIR MAINTENANT CAR APRES C'EST TROP TARD !!!



Ophélie compte sur vous aujourd'hui

Ophélie CASSI a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour que le cyber-harcèlement soit puni par la loi Française dans d'autres pays.”. Rejoignez Ophélie et 144 signataires.