Pétition fermée

Pêchers mortels: Pour que la coopérative Ille-Fruits stoppe son insensé projet d'implantation de verger.

Cette pétition avait 1 318 signataires


Nous, habitants de Montalba-le-Château, avons appris avec stupeur le projet de la coopérative "Ille-Fruits" d'implanter 80 hectares de pêchers sur le territoire de notre belle commune, non encore menacée par le virus de la Sharka, maladie incurable du pêcher.

Quelle est donc la pertinence agronomique de ce projet, à ce jour où l'Europe et la France se targuent de vouloir soutenir une agriculture durable ?

 - La biodiversité : Les protocoles phytosanitaires pour la culture de la pêche recommandent de très nombreux traitements d'insecticides et fongicides dont des molécules reconnues comme hyper toxiques pour toutes les espèces vivantes (humains compris):

-  Les abeilles déjà menacées vont disparaître alors que Montalba est une zone refuge pour l'abeille noire catalane.

 - Les zones Natura 2000 (mares méditerranéennes temporaires) à proximité des terrains convoités vont se transformer en déserts biologiques

 - Le site à chiroptères, également classé Natura 2000, risque de disparaître car les pêchers seraient implantées sur les terrains de chasse des chauve-souris

- L'eau : La consommation effarante de la culture de la pêche, 40m3/ha/jour soit environ 3200 m3 d'eau par jour pour les 80 ha, soit presque 100 000 M3 par mois est non pertinent dans un territoire sans eau de surface. Cette eau devra être puisée dans une des plus importante réserve d'eau potable du département. Une étude a-t-elle au moins été faite ? N'y a t'il pas des risques de pollution, par infiltration, des eaux souterraines : Les terres pauvres et sableuses de Montalba nécessiteront des apports massifs de fertilisants chimiques !

- L'air : Pour de nombreux produits phystosanitaires comme le Movento (acetametride), cancérigène et perturbateur endocrinien, seuls 0,3 % des doses pulvérisées atteignent leur cible (arbres, fruits). 99,7 % vont donc contaminer l'air ambiant, le sol et les eaux. Nous refusons de subir ces retombées toxiques et de sacrifier la qualité de notre air.

- L'implantation de ces vergers :

 - implique l'expulsion du berger des terres qu'il entretient depuis plus d'une dizaine d'années. Il est un des acteurs de ce territoire et à permis d'empêcher l'enfrichement et de garder les chemins ouverts. Ille Fruits a fait preuve d'incivilité notoire, à aucun moment la coopérative ne l'a contacté.

 - menacerait également directement tous les actuels et futurs petits producteurs voulant s'installer sur notre territoire en agriculture biologique. Ils seront victimes indirectes des retombées massives de produits phytosanitaires.

- Les 80 hectares seraient clôturés afin de se protéger des sangliers, cela bloquerait donc le passage à tout randonneur, au chevrier pour rejoindre ses parcours, et au centre de tourisme équestre Chevaux et Randonnées. Tout deux sont également installés depuis de longues années sur la commune. Sans compter l'impact sur un paysage préservé et sur le tourisme qui l'accompagne.

C'est pourquoi nous faisons appel à votre soutien pour que Ille Fruits stoppe immédiatement son projet colonialiste. Nous ne sacrifierons pas notre qualité de vie, notre territoire pour une histoire de gros sous.

Merci de votre participation citoyenne, car notre combat contre l'agriculture productiviste va bien au delà des frontières de notre petite commune !



Galetto compte sur vous aujourd'hui

Galetto Julien a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour que la coopérative Ille-Fruits stoppe son insensé projet d'implantation de verger à Montalba”. Rejoignez Galetto et 1 317 signataires.