Victory

Monsieur le préfet de la Réunion,

Mr François Hollade a clairement affiché son ambition de vouloir faire de la France un pays leader en matière d'environnement. En vous laissant  ordonner une battue aux requins il montre à tous les Français son peu d'intérêt et le votre à notre pays qui possède la seconde plus grande zone économique exclusive du monde.

Petit rappel : Les requins évoluent dans les océans depuis 450 millions d'années et ont survécu à 5 extinctions majeures rayant presque toutes formes de vie sur Terre. Les requins régulent tout l'écosystème marin et sont donc un maillon essentiel à la survie des océans et de surcroit à la survie humaine.

Pour en revenir à la Réunion, un programme de recherche sur l'habitat et l'éthologie des requins a bien été lancé. Mais ce programme ainsi que la réserve Marine vieille de 5 ans prennent du temps.

Premièrement, ceux qui pensent qu'il faut supprimer cette réserve car elle est devenue un garde-manger pour requin sont en totale contradiction avec la réalité. L'IRD n'a pas révélé de lien entre les attaques et la réserve marine dans le cadre du suivi de ces espèces 

Deuxièmement, à  ceux qui pensent qu'il y a une infestation de requin, pour reprendre ce très bon exemple : a-t-on déjà entendu parler d'une savane "infestée" de guépards ou de lions ? Les requins sont dépendants de leurs proies. Dès que leur nombre augmente de manière trop conséquente , les proies viennent à manquer et leur nombre chute. 

Troisièmement, il n'existe pas de requin dangereux mais des situations dangereuses : la pollution est une de ces causes ainsi que la désinformation du public couplé à la démultiplication des activités nautiques. C'est à l'homme (censé être l'espèce la plus évoluée sur terre) de changer ses habitudes et d'apprendre à vivre avec les éléments qui l'entourent.

Enfin, pourquoi un prélèvement de 90 requins ne servirait-t-il à rien ? La population de requin ne se limite pas à 90 individus. Si vous voulez régler le problème, il faudra tous les exterminer. Le prétexte d'une campagne de pêche scientifique ne devrait pas être mené dans le cadre de cette crise requin et n'est qu'une façon de se couvrir pour nos institutions. La seule solution reste l'information, la prévention, la recherche en matière de requins mais également en matière de gestion du littoral et des déchets de la Réunion.

 Monsieur le préfet, par votre pouvoir vous pouvez montrer à tous les Français que vous êtes engagé dans la pérennité et la préservation de notre patrimoine maritime. Je vous demande donc par la présente pétition d'interdire toute forme de chasse ou de pêche aux requins et d'agir dans des solutions viables et respectueuses de notre si belle Nature.

J'adresse toutes mes condoléances aux proches de la victime mais je pense sincèrement qu'une extermination n'est pas digne de l'homme et du pays que nous représentons. Certaines parties de ce texte sont issues de l'ONG Sea Shepherd. Photo de Mr Buyle.

 

Cordialement.

Letter to
President de la Republique Mr François Hollande
Préfet de la Réunion Mr Jean-Luc Marx
Monsieur le préfet de la Réunion,

Mr François Hollande a clairement affiché son ambition de vouloir faire de la France un pays leader en matière d’environnement. En vous laissant ordonner une battue aux requins vous montrez à tous les français son peu d’intérêt et le votre à notre pays qui possède la seconde plus grande zone économique exclusive du monde.
Petit rappel : Les requins évoluent dans les océans depuis 450 millions d’années et ont survécu à 5 extinctions majeures rayant presque toutes formes de vie sur Terre. Les requins régulent tout l’écosystème marin et sont donc un maillon essentiel à la survie des océans et de surcroit à la survie humaine.
Pour en revenir à la Réunion, un programme de recherche sur l’habitat et l’éthologie des requins a bien été lancé . Mais ce programme ainsi que la réserve Marine vieille de 5 ans prennent du temps.
Premièrement, ceux qui pensent qu’il faut supprimer cette réserve car elle est devenue un garde-manger pour requin sont en totale contradiction avec la réalité. L’IRD n’a pas révélé de lien entre les attaques et la réserve marine dans le cadre du suivi de ces espèces

Deuxièmement, à ceux qui pensent qu’il y a une infestation de requin, pour reprendre ce très bon exemple : a-t-on déjà entendu parler d’une savane « infestée » de guépards ou de lions ? Les requins sont dépendants de leurs proies. Dès que leur nombre augmente, les proies viennent à manquer et leur nombre chute.

Troisièmement, il n’existe pas de requin dangereux mais des situations dangereuses : la pollution est une de ces causes ainsi que la désinformation du public couplé à la démultiplication des activités nautiques. C’est à l’homme (censé être l’espèce la plus évoluée sur terre) de changer ses habitudes et d’apprendre à vivre avec les éléments qui l’entourent.
Enfin, pourquoi un prélèvement de 90 requins ne servirait-t-il à rien ? La population de requin ne se limite pas à 90 individus. Si vous voulez régler le problème, il faudra tous les exterminer.Le prétexte d'une campagne de pêche scientifique ne devrait pas être mené dans le cadre de cette crise requin et n'est qu'une façon de se couvrir pour nos institutions. La seule solution reste l’information, la prévention, la recherche en matière de requins mais également en matière de gestion du littoral et des déchets de la Réunion.
Monsieur le Président, par votre pouvoir vous pouvez montrer à tous les français que vous êtes engagé dans la pérennité et la préservation de notre patrimoine maritime. Je vous demande donc par la présente pétition d’interdire toute forme de chasse ou de pêche aux requins et d’agir dans des solutions viables et respectueuses de notre si belle Nature. J’adresse toutes mes condoléances aux proches de la victime mais je pense sincèrement qu’une extermination n’est pas digne de l’homme et du pays que nous représentons.