"Disconnect ! Je débranche !" Pétition internationale adressée à l'OMS

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Nous vivons dans une société "connectée" ! Nous sommes toujours branchés, toujours joignables, reliés en permanence avec le monde extérieur. Mais il y a un prix à payer. Les problèmes sociaux de l'âge numérique sont maintenant bien connus, notamment le phénomène inquiétant pour nos enfant du « bashing ».

Ce dont nous n'entendons pas suffisamment parler, ce sont les effets sur notre santé physique causés par les rayonnements électromagnétiques des dispositifs sans fil et des téléphones portables.

Pourtant, l'exposition aux micro-ondes invisibles est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé comme potentiellement cancérigène, et environ 10 % de la population mondiale témoigne souffrir d'un syndrôme d'intolérance temporaire, ou, d'allergie durable à ces technologies.

Qu'est-ce que l' électrohypersensibilité?
L'électrohypersensibilité est éprouvée par les gens qui sont dits allergiques aux champs électromagnétiques. C'est une pathologie émergente qui se déclenche brutalement et  se caractérise par une réaction d'intolérance au moindre champ électromagnétique. Sans une mise à l'abri des pollutions électromagnétiques, elle conduit au déclenchement de maladies neurodégénératives. La fatigue chronique et le stress sont des signes fréquents, tandis que les symptômes durables incluent l'insomnie et des douleurs brutales et variées (articulaires, musculaires, céphalées). La plupart des victimes sont non diagnostiquées parce que les professionnels de santé ne sont pas conscients de l'origine de leurs maux.

Informations, informations, informations!
Notre but est de sensibiliser, les personnes et les Etats, aux effets de ces champs électromagnétiques, toujours plus envahissants, qui résultent de l'utilisation accrue des connexions aux réseaux sans fil (téléphonie et Internet).

Les téléphones portables sont devenus une partie intégrante de nos vies quotidiennes, le kit nécessaire pour demeurer dans le coup, mais sans que nous connaissions le revers de la médaille. Ce ne sont pas seulement les oiseaux et les abeilles qui sont désorientés et mis en danger par le brouillard électromagnétique! Toutes les espèces vivantes sont menacées.

Les populations doivent être informées des risques potentiels pour la santé à court et à long terme. Nous devons comprendre les effets de ces nouvelles technologies sur notre environnement et sur nous-mêmes. Nous devons apprendre à nous en servir pour réduire au minimum leurs effets.

Que voulons-nous ?
Nous ne pouvons, ni ne voulons, interdire l'utilisation des téléphones portables et des dispositifs sans fil, mais nous croyons qu'il est nécessaire d'en encadrer les usages en tenant compte des avancées scientifiques, afin de protéger notre santé et notre planète. Nous voulons que chacun puisse comprendre qu'on peut éteindre son téléphone, débrancher les connexions émettrices d'ondes (la nuit par exemple), pour notre propre sécurité et le bien-être de notre entourage.

Quand les cigarettes ont été reconnues comme dangereuses pour notre santé, les gouvernements ont organisé des campagnes de prévention. Quand les voitures sont devenues une nécessité pour chaque foyer, puis pour chaque individu, les Etats ont averti les populations de leurs risques et les ceintures de sécurité sont devenues obligatoires.

Nous voulons que, de la même façon, les gouvernements préviennent des dangers liés à l'utilisation excessive des technologies émissives, et nous le voulons maintenant, avant que ce ne soit trop tard.

Danger! Les téléphones portables et les ordinateurs portables peuvent sérieusement endommager votre santé!

Quel est le point de vue de l'OMS sur ce problème au vu des milliers d'études scientifiques publiées ces dix dernières années et qui démontrent la dangerosité des technologies sans fil?

La véritable liberté ne peux s'exercer qu'en connaissance de cause... Nous voulons plus d'informations et de contrôle sur les émissions de rayonnements électromagnétiques.

Soutenez la campagne "Disconnect ! Je débranche !" en signant la pétition et en la transmettant.

Ensemble, nous pouvons faire évoluer une prise de conscience globale des risques liés à l'hyper-connexion, réduire le stress et les maladies nombreuses causées par les ondes, et, préserver les générations futures.

Références scientifiques :
Rapports BioInitiative 2007 et 2012
Dr Jean Pilette : Antennes de téléphonies mobiles, technologies sans fil et santé, 2008
Freiburger Appeal de médecins et chercheurs allemands, 2002

Texte rédigé à deux mains, publié le 27 mai 2016 :
Kate McNally, traductrice
Jérémie Foëx, électrohypersensible, blogueur www.electroprevention.com



Allergic to the waves compte sur vous aujourd'hui

Allergic to the waves a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour plus d'informations et de contrôle sur les émissions de champs électromagnétiques.”. Rejoignez Allergic to the waves et 800 signataires.