Pour la naturalisation d'un légionnaire servant depuis 12 ans pour la France

0 a signé. Allez jusqu'à 50 000 !


Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française.

Je m'adresse aujourd'hui à vous par le biais d'une lettre ouverte, car il me semble important de porter à votre connaissance ainsi qu'à la connaissance du plus grand nombre une incohérence majeure et sans conteste une injustice flagrante de la part de votre gouvernement.

Il y a quelques jours déjà nous avons tous pu voir cette vidéo amateur, massivement relayée sur les réseaux sociaux ou cet homme, Mamadou Gassama, à gravi plusieurs étages par la façade dans le but de porter secours à un enfant en danger suspendu au balcon.
Sans mettre en doute la véracité de cette scène vous avez immédiatement décidé de donner un emploi ainsi que la naturalisation française à cet homme «inconnu» et à priori sur le territoire français de manière illégale.
Cela ne me poserai pas de problème si seulement vous mettiez autant de cœur et faire les choses dans le bon ordre.

Car voyez vous Monsieur le Président, je suis géorgien, marié à une française pendant 10 ans, ayant un enfant français et entré dans la légion étrangère depuis 12 ans maintenant pour servir la France avec force et honneur.
J'ai appris à parler le français en 4 mois et ai gravi les échelon de la légion dans le respect des valeurs et des traditions de ce beau pays qu'est la France.

Je suis aujourd'hui sergent et bientôt sergent-chef et en 12 ans de service j'ai effectué des missions allant de 4 mois à 2 ans dans des endroits tels que l'Afghanistan, Djibouti, Mayotte ou encore la Guyane qui pour la plupart d'entre elles étaient extrêmement dangereuse car situées au cœur de conflits armés ou j'ai risqué ma vie chaque jour pour la France.

Ce qui me dérange aujourd’hui Monsieur le président c'est qu'il y a quelques mois j'ai déposé une requête auprès de la préfecture de Marseille pour une demande de naturalisation car bien que travaillant, payant des impôts et cotisant en France depuis 12 ans de la plus risquée des manières qu'il soit, je reste apatride et désire être reconnu par le pays dans lequel j'ai construit ma vie, ma famille, pour lequel je me bats et dans lequel je souhaite finir mes jours en participant comme tout un chacun aux obligations de la république.

Le tribunal de Marseille à statué et a décidé que je n’était pas digne d'être français après 12 ans de légion et a tout bonnement refusé ma requête.

Comprenez, Monsieur le président que je me sente offensé dans ma chair et dans mon âme quand après 12 ans de vie entièrement dédiée à la France je vois aux informations votre discours concernant Mamadou Gassama le congratulant de la plus chaleureuse des façons et lui offrant la nationalité française pour un geste que j'ai effectué au centuple dans le respect des lois et bien souvent au détriment de ma vie personnelle et de ma famille.

Car je vous informe monsieur le président, si vous n'étiez pas au courant, qu'il est bien plus difficile de voir ses compagnons exploser sous les mines Afghanes que de gravir 5 étages à mains nues...ce que j'aurai fait dès mon arrivée sur le territoire français si j'avais su que la naturalisation en France était à ce point bradée.

Aujourd'hui j'ai déposé un recours au ministère de l'intérieur et ai formulé une demande d'apatride à l'ofpra. Car oui je suis apatride !

J'espère que vous serez sensible à mon message car je ne comprend plus comment fonctionne ce pays que j'aime et ne sais plus vraiment pourquoi je me bats.

Je vous prie Monsieur le Président de la République française de bien vouloir recevoir l'expression de mes sentiments les meilleurs.



celine compte sur vous aujourd'hui

celine DIAZ a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour la naturalisation d'un légionnaire servant depuis 12 ans pour la France”. Rejoignez celine et 39 185 signataires.