Pour en finir avec l'ébouillantage des crustacés (homards, crabes, langoustes)

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


En ces périodes de fêtes, prétextes à des orgies alimentaires, les homards, langoustes, crabes et autres crustacés ne seront pas "à la fête", eux qu'on aura transporter sur de la glace, qu'on va ensuite ébouillanter, lentement mais sûrement, pour finir ensuite de les manger.

Je suis Irène Godard, normande de coeur mais résidant en Région parisienne. Militante animaliste et donc sensible à la cause animale depuis de nombreuses années et voulant agir en ce sens, je suis très choquée notamment pendant les repas de fêtes de fin d'année par l'ébouillantage des homards, langoustes et autres crustacés. C'est pourquoi je veux faire prendre conscience de ces horreurs au grand public mais aussi aux responsables politiques, notamment le ministère de l'agriculture et de l'alimentation car il est temps de dénoncer et mettre fin à ces pratiques cruelles. A l'image de la Suisse qui depuis le 1er mars 2018 interdit d'ébouillanter les homards.

En effet, des études scientifiques ont démontrés que ces crustacés sont dotés de neurotransmetteurs (les nonicepteurs) qui transmettent la douleur!

J'ai lu qu'en ouvrant la marmite, certains entendent les cognements, les claquements du homard contre les parois. Et oui, ils cherchent à se défendre, à fuir, ils réagissent......en vain! D'ailleurs, quand des crabes sont privés de leurs pinces, ils cherchent à se frotter en se focalisant sur cette blessure, voire à se contorsionner pour toucher leurs plaies...

Alors, si comme moi, vous ne supportez plus ces pratiques, dans une société dite "évoluée", "civilisée", je vous demande de signer cette pétition, qui sera remise au Ministère de l'agriculture et de l'alimentation. Il est temps de prendre en compte la souffrance animale, le "bien être animal" si peu audible dans notre pays.