Never Again Without Elevator Plus Jamais Sans Ascenseur

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !


Never Again Without Elevator

Plus Jamais Sans Ascenseur

Dans les quartiers populaires, ne pas pouvoir jouir de son ascenseur quotidiennement tend à devenir une norme. La métaphore de l’ascenseur social bloqué s’exprime ainsi au sens propre pour les habitants de centaines d'immeubles collectifs.

Soumis à l’inertie des bailleurs et des ascensoristes, des milliers de parents d'enfants en bas âge, des femmes enceintes, des grands-parents dont les familles ne vivent pas à proximité, de personnes à mobilité réduite, subissent un véritable calvaire, non seulement physique mais aussi psychologique et social. Pas d’ascenseur, c’est moins, voire plus du tout, de mobilité et d’autonomie. C'est moins de lien social. C'est l'isolement, voire le danger.

Originaire de Seine-Saint-Denis, je milite depuis plus de vingt ans pour une meilleure intégration des habitants de banlieue. A travers mon engagement, j'ai pu constater à quel point la relégation dans un territoire commençait par ce qui peut sembler de prime abord dérisoire, voire routinier. C'est ce qui m'a conduit à militer au sein du collectif citoyen "Plus sans ascenseur", lequel se bat contre ces situations inacceptables de pannes récurrentes.

Car sous prétexte que les urgences sociales se multiplient, les autorités nationales et locales, et plus encore les bailleurs, rechignent à engager des démarches fortes pour résoudre ce problème qui va bien au-delà d’un simple service.

Ils oublient ainsi que l'une des libertés fondamentales en France est celle de pouvoir aller et venir, et que beaucoup d'habitants, coinçés chez eux, en sont aujourd’hui privés. En 2017, quatre mois pour réparer un ascenseur est tout bonnement inconcevable. Je veux rappeler l'évidence : le problème que nous pointons est loin d'être insoluble. Ce n'est ni plus ni moins qu'une question de volonté.

Avec le collectif "Plus sans ascenseur", nous dénonçons cette situation aussi humiliante qu’insoutenable.

Nous demandons au président Emmanuel Macron de se saisir avec force de cette problématique concrète - loin des grandes promesses - et de s’engager pour un service public de l’habitat prenant pleinement en considération le cadre de vie de tous les citoyens.

Nous appelons tous les citoyens de France, qu’ils vivent ou non dans les quartiers populaires, à se mobiliser en signant la présente pétition.

 Fouad Ben Ahmed

English Version

Never Again Without Elevator

In popular neighborhoods, not being able to enjoy one's daily lift tends to become the rule. The metaphor of the blocked social elevator is thus expressed literally for the inhabitants of hundreds of popular apartment buildings.

The thousands of parents of young children, pregnant women, grandparents whose families do not live nearby and people with reduced mobility are subjected to the inertia of the backers and lifts workers and suffer a real ordeal, not only physical but also in a psychological and social way. No elevator means less, or even zero, mobility and autonomy. It's a decrease of a social bond. It's isolation, and even danger.

Originally from Seine-Saint-Denis, I have been campaigning for many years for a better integration of the inhabitants of the suburbs. Through our commitments, we have seen how much relegation to a territory began with what may seem at first sight derisory or even routine. This is what led us to campaign in the citizen collective “Plus Sans Ascenseurs" – No More Without Lifts -, which is fighting against these unacceptable situations of recurring breakdowns.

Under the pretext that social emergencies are increasing, national and local authorities, and even more the backers, are reluctant to take strong steps to solve this problem that goes far beyond a simple service.

They forget that one of the fundamental freedoms in France is that of being able to come and go, and that many people, trapped at home, are now deprived of it. In 2017, the delay of four months to repair an elevator is simply inconceivable. I want to recall the obvious: the problem we are pointing out is far from insoluble. It is neither more nor less than a question of will.

With the collective "Plus Sans Ascenseurs" - No More Without Lifts - , we denounce this situation as humiliating and unsustainable.

We are asking President Emmanuel Macron to seize this concrete problem - far from the big promises - and to commit to a public service of housing that fully takes into consideration the living environment of all citizens. 

We call on all citizens of France, whether they live in the popular neighborhoods or not, to mobilize by signing this petition.

Visite our website:

https://plussansascenseur-25.webself.net/accueil

Fouad Ben Ahmed



Fouad compte sur vous aujourd'hui

Fouad BEN AHMED a besoin de votre aide pour sa pétition “Plus jamais sans ascenseur”. Rejoignez Fouad et 108 893 signataires.