Petition Closed

La plupart des pays ont donné la priorité à l'enseignement de l'anglais comme langue seconde comme un objectif éducatif. Pourtant, au Québec, le gouvernement tente de faire le contraire. Cette décision aura un impact négatif sur la capacité des Québécois de communiquer avec le monde extérieur et d'avoir accès à l'information, ainsi que l'emploi.

Letter to
Pauline Marois et le Parti Quebecois
Madame Marois,
Sous votre direction, le Parti québécois a annoncé qu'il allait réduire l'enseignement de l'anglais comme langue seconde dans les écoles publiques du Québec. Présentement comme vous le savez, l'anglais est devenu la lingua franca mondiale et sa maîtrise est impérative pour des raisons économiques, culturelles et politiques. Votre décision aura un impact négatif sur tous les Québécois, Elle aura aussi pour effet d'irrémédiablement désavantager notre société sur le plan culturel et économique. L'avenir de nos enfants ne devrait pas être mis en péril en raison de la politique partisane. S'il vous plaît renverser cette décision.

Under your leadership, the Parti Quebecois has announced it will curtail the teaching of English as a second language in Quebec's public schools. At this moment in time, as you know, English has become the global lingua franca and is necessary to master for economic, cultural and political reasons. Your decision will negatively impact all Quebeckers and leave our society culturally and economically at a disadvantage. Our children's future should not be jeopardized because of partisan politics. Please overturn this decision.