LE MUR DU SILENCE SE BRISE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


 

                                      LE MUR DU SILENCE SE BRISE

 

       Notre journée d'action du 1er août 2017 sur le parvis de l'EHPAD de Paimboeuf  en Loire Atlantique a réuni résidents, familles, une soixante d'agents et de militants CGT qui dénonçaient les conditions de travail et de vie des résidents sur l'EHPAD de Paimboeuf.

 

       Morceaux choisis :

- "on mange dans des barquettes en plastique"

- "mon dernier bain remonte à mai"

- "j'ai honte" dit une soignante

- "un ennui que nous mêmes nous ne supporterions pas"

- "le soir je suis couchée à 19h30, je reste à attendre le sommeil"

- "c'est dur de rentrer chez soi après une journée de travail"

- "la maison ne tourne plus rond"

- "où vont les sous ?"

- …

 

         Pour la CGT c'est une prise en charge inconcevable, dégradante et humiliante et c'est là tout le fruit des économies, des coupes budgétaires qui ont entraîné la destruction du lien soignant soigné si précieux.

         Le personnel soignant du cadre de santé à l'Agent Hospitalier font leur maximum, s'investissent. Nous n’y arrivons plus par manque d'effectif.

         Las de prendre des traitements pour venir travailler (anti dépresseurs, anxiolytiques, anti inflammatoires, antalgiques…), las de souffrir de troubles musculo-squelettiques : nous demandons un effectif suffisant : un poste d'aide soignant en plus le matin et un le soir, un poste d'infirmière, un poste au pôle hôtelier PAR JOUR !!!

 

          Nos aînés qui ont si durement travaillé toute leur vie, méritent d’être écoutés, d’être respectés. Le personnel également !

 

                         REJOIGNEZ NOUS POUR QUE CELA CHANGE !

                               NOUS NE SOMMES PAS LES SEULS !!!

      SIGNEZ ET PARTAGEZ MASSIVEMENT CETTE PÉTITION !!!



Le syndicat CGT de l'Hôpital Intercommunal du Pays de Retz 44 compte sur vous aujourd'hui

Le syndicat CGT de l'Hôpital Intercommunal du Pays de Retz 44 a besoin de votre aide pour sa pétition “Pétition pour défendre l'ehpad de Paimboeuf et les conditions de vie des résidents”. Rejoignez Le syndicat CGT de l'Hôpital Intercommunal du Pays de Retz 44 et 684 signataires.