Une fiscalité plus juste pour les auto-partageurs

Une fiscalité plus juste pour les auto-partageurs

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

L'auto-partage représente une alternative quant aux changements de mentalité sur la nécessité d'être propriétaire de son véhicule.

Il est aussi un moyen de réduire l'impact sur l'environnement.En effet, une seule voiture autopartagée connaitra plus d'une cinquantaine de locataires.

Nous, autopartageurs, comblons le vide laissé par la disparition d'autolib, Bluecar et bien d'autres.

Nous sommes aussi une alternative pour se déplacer dans des zones non-desservies par les moyens mis en place par les pouvoirs publics.

C'est une activité qui gagne à être encouragé car ce sont nous, les autopartageurs ,qui endossons tous les risques.

Notre bien peut être abîmé, vandalisé, détruit.

De plus, il est dommageable que les autopartageurs soient imposés sur un revenu brut.

Getaround et Ouicar prélèvent de conséquentes commissions sur  nos revenus générés. Des commissions parmi les plus élevées dans l'économie collaborative à la charge de ceux qui proposent l'objet de l'activit. En l'occurence, les véhicules.

Pourquoi, dès lors, nous imposer sur un revenu que nous n'avons pas perçu?

Nous devons déclarer nos gains, comme si nous n'avions pas déjà été "prélevés".

Cette pratique ronge notre rentabilité , pousse certains à limiter leur activité de façon drastique pour ne pas dépasser certains plafonds et ,pour d'autres,  à arrêter cette activité , ne trouvant plus aucune motivation de travailler pour un revenu net après impôt sans interêt.

Nous demandons aujourd'hui une réforme de fond concernant la fiscalité et la manière de considérer la commission.

Nous interpellons aujourd'hui à la fois les plateformes ouicar et getaround, ainsi que les pouvoirs publics afin de réformer la manière de considérer les frais de service, aujourd'hui à la charge des propriétaires, donc de l'offre, afin de maintenir une attractivité d'une activité qui répond aujourd'hui à des questions économiques et environnementales.

Revoir l'imputation des frais en la basculant au locataire sans conséquence sur le prix final, ou réformer à la source la fiscalité en demandant une déclaration du revenu net sont nos demandes et propositions que nous versons au débat.

Aujourd'hui, l'autopartage est en danger par manque de rentabilité, et cela du plus petit au plus gros d'entre nous, il est urgent qu'une réforme de la fiscalité soit faites, et cela en concertation avec les propriétaires, les plateformes et les pouvoirs publics.

 

Le groupe de défense des loueurs sur Ouicar/Getaround

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !