OUI au collège sur Parempuyre, NON pour mettre en danger la santé de nos enfants !

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !


OUI au collège sur Parempuyre, NON pour mettre en danger la santé de nos enfants à 25 mètres de vignes cultivées aux pesticides de synthèse !

Papa de trois enfants (4 ans, 14 ans et 17 ans), j’habite Parempuyre depuis 2008, petite commune du Médoc près de Bordeaux.

Ma petite fille de 4 ans, Maéwenn, est directement concernée par ce nouveau collège. Le samedi 6 octobre dernier, le journaliste de radio RTL m’interviewait sur cet emplacement face aux 25 hectares de vignes. Nous étions à 50 mètres de cette exploitation viticole, lieu de l’emplacement choisi pour implanter le futur collège de 900 enfants. De grosse rafales de vents provenaient de ces 25 hectares de vignes cultivés avec des pesticides de synthèse et ce sont dans ces moments là où vous imaginez ce que votre enfant va subir pendant ses 4 années de scolarisation. 

Même si les épandages se font en-dehors des heures d’ouvertures du collège, imaginez les particules de pesticides que vont respirer nos enfants à quelques heures de ces épandages et sans oublier celles qui seront déposées sur le lieu de l'établissement scolaire.

Nous sommes à la fois très inquiets pour la santé de notre fille, de tous les autres enfants de Parempuyre, Macau et Ludon Médoc mais aussi du personnel encadrant qui seront scolarisés dans ce collège si le Château Clément Pichon décide de continuer à utiliser des pesticides de synthèse ! 

Le propriétaire du Château, Mr Fayat (4ème plus grosse entreprise de BTP de France) et Mme Lucas, Directrice Générale du vignoble Clément Fayat, ont  annoncer tous les deux en Janvier 2019, devant les caméras de télévision et dans les journaux, la conversion au BIO progressive de l'ensemble des 25 hectares de vignes. 

Nous sommes CONTRE que nos enfants soient exposés à 25 hectares de vignes cultivés avec des PESTICIDES de Synthèse . Nous demandons à ce que les propriétaires du Château respecte leur annonce de convertir les 25 hectares au BIO avec une certification de l'agence Française BIO ! Seule garantie pour les parents que leur enfant ne seront pas intoxiqués aux pesticides de synthèse.

CONTRE les pesticides de synthèse dangereux CMR, Perturbateurs Endocriniens et SDHI et nous souhaitons leurs interdictions totales !

POUR une ZONE DE TRAITEMENT AMENAGEE qui interdit UNIQUEMENT les pesticides de synthèse Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique, Perturbateurs Endocriniens et SDHI !

Laissons nos agriculteurs et viticulteurs travailler en utilisant des produits BIO, donnons leur plus de subvention, aidons les ! NON à une Zone de Non Traitement totale, ça va à l'encontre de nos agriculteurs et viticulteurs !

Les scandales sanitaires fort probablement imputables aux pesticides de synthèse CMR, SDHI et PE, sur la base d’études scientifiques nombreuses et concordantes, se multiplient à un rythme effrayant. Faute d’une interdiction rapide, seul le principe de précaution devrait prévaloir.

Pourtant, force est de constater sur le terrain que face à des applications de pesticides (tous les 10 à 14 jours maximum), dont certains sont reconnus cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques et/ou perturbateurs endocriniens, tout n’est pas mis en œuvre par les pouvoirs publics pour protéger la population. 

C’est même tout le contraire ! 

Sur la commune de Parempuyre en Gironde (Porte du Médoc), le collège actuel étant vétuste et trop petit, un nouvel établissement doit être construit. Le Conseil départemental propose qu’il soit installé sur un terrain situé à …..

….25m de 25 hectares de vignes, traitées avec des pesticides issus de la chimie de synthèse !

Pas de compromis possible pour la santé de nos enfants. S’appuyant entre autres sur la métanalyse de l’Inserm*, des enquêtes réalisées sur le Médoc*, sur des excès de cas de cancers pédiatriques* en zone viticole, sur le dernier scandale sanitaire en date que les scientifiques relient à des expositions aux pesticides*, notre Collectif s’oppose à mettre en danger nos enfants face à ces produits chimiques Cancérigènes et Perturbateurs Endocriniens.

Devons-nous laisser faire et attendre que les pulvérisations de pesticides répétées, produisent des effets néfastes sur la santé de nos adolescents ?! Alors que nous avons pour une fois moyen d’agir en amont et d’éviter cette mise en danger d’autrui !

Aidez-nous à faire entendre notre voix de parents, aidez-nous à protéger la santé de nos enfants en signant et en partageant cette pétition. 

*Page Facebook: https://www.facebook.com/cpesp.parempuyre/

*Inserm juin 2013 : https://presse.inserm.fr/pesticides-effets-sur-la-sante-une-expertise-collective-de-linserm/8463/

*Enquête Apache Février 2013 : https://www.generations-futures.fr/actualites/lenquete-apache-analyse-de-pesticides-agricoles-dans-les-cheveux/ 

*En quête HAPPI  février 2018 : http://infomedocpesticides.fr/2018/02/15/medoc-habitations-et-salle-de-classe-contamines-par-pesticides-viticoles/

*Excès de cancers pédiatriques à Preignac : https://www.youtube.com/watch?v=sWr_15izLiU

*Affaire des bébés nés sans main ou sans bras : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/bebes-sans-bras-il-s-agit-d-un-veritable-mensonge-d-etat-selon-un-cancerologue-7795098278