LE RETRAIT DU PROJET DE TEST DE VACCIN DU BCG EN AFRIQUE ET EN AUSTRALIE

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Deux chercheurs français, Camille Locht Directeur de Recherche à l’Inserm et qui dirige le Centre d’Infection et Immunité de Lille à l’Institut Pasteur et Jean-Paul Mira, professeur à l'université Paris Descartes et président de la société de réanimation de langue française revélé sur une chaîne de télévision qu'ils feront des tests du vaccin du BCG nouveau sur des populations africaines et Australienne. Nous opposons un vigoureux refus. Les Africains et les Australiens ne sont pas des rats de laboratoire. Ce sont des êtres humains à part entière qui ont des droits humains. Nous refusons que ce vaccin expérimental soit testé sur ces populations.