Pétition fermée

Opposition à la nouvelle politique de stationnement à Clermont-Ferrand

Cette pétition avait 497 signataires


Le BDE STAPS Clermont, association des étudiants en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, soutenu par la Fédération des Etudiants d’Auvergne (FedEA) et par l'Association Nationale des Étudiants STAPS (ANESTAPS) dénonce fermement la mise en place d’un stationnement payant dans la zone du SUAPS et du Stade Philippe Marcombes. En effet, nous avons appris récemment que la mairie de Clermont-Ferrand a étendu le stationnement payant jusqu’à la zone du Stade Marcombes dans le but d’éviter les voitures ventouses et de favoriser la rotation des véhicules. Le tarif serait de 0.6 € par heure de stationnement. La mairie précise notamment que cette nouvelle zone payante n’a pas pour objet d’augmenter les recettes du stationnement. Le BDE STAPS Clermont souhaite rappeler que les 1 206 étudiants de l’UFR STAPS ont, parmi leur cursus universitaire plusieurs activités physiques et sportives obligatoires qui se pratiquent pour la plupart au SUAPS. Ainsi un étudiant en STAPS peut être amené à avoir 120 heures de cours au SUAPS dans l’année, ce qui lui coûterait 72 € par an. Il s’agit bien là d’un calcul pour évaluer le coût pour un étudiant STAPS qui se rend au SUAPS pour ses études ! Cependant le SUAPS offre de nombreux services aux étudiants comme le sport universitaire pour lequel les étudiants s’investissent chaque année et se rendent donc au SUAPS. Ainsi, les étudiants en STAPS stationnent dans la zone du SUAPS pour le bien de leurs activités qui ne durent qu’une ou deux heures. Cela ne représente donc pas un stationnement dit « ventouse » que la mairie souhaite limiter et favorise donc la rotation des véhicules. Le BDE STAPS Clermont souhaite aussi rappeler que dans le cadre de leurs études les étudiants en STAPS ont souvent cours aux Cézeaux avant de se rendre au SUAPS. Il paraît donc très difficile pour les étudiants de se rendre en moins de quinze minutes au SUAPS en utilisant les transports en commun. Enfin, nous rappelons que la nouvelle région a supprimé la Carte Jeunes Nouveau Monde, qui apportaient une aide élémentaire aux étudiants boursiers, notamment dans les domaines des transports en commun ou des frais de restauration. En ajoutant les frais de stationnements dans la zone du SUAPS et en soustrayant les aides de la Carte Jeunes Nouveau Monde, cela représente pour les étudiants un coût considérable pour la rentrée 2017. Le BDE STAPS Clermont souhaiterait que la mairie de Clermont-Fd reconsidère sa politique de stationnement dans la zone du SUAPS en offrant une gratuité de stationnement pour les étudiants en STAPS par le biais d’une vignette sous demande de l’étudiant concerné, ou bien en laissant les deux premières heures de stationnement gratuites. Pour conclure, nous souhaitons ajouter que la mise en place de ce stationnement payant ne touche pas uniquement les étudiants en STAPS mais aussi les étudiants inscrits au sport universitaire, les enseignants, les employés du SUAPS, les résidents ou encore les usagers qui viennent pratiquer librement. Le BDE STAPS Clermont apportera son soutien à chacune de ces personnes.



BDE STAPS compte sur vous aujourd'hui

BDE STAPS CLERMONT a besoin de votre aide pour sa pétition “Opposition à la nouvelle politique de stationnement à Clermont-Ferrand”. Rejoignez BDE STAPS et 496 signataires.