Incitons la ville de Clermont-ferrand aux aménagements de pistes cyclables

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Depuis quelques jours, le Prefet du Puy de Dome (Monsieur Jacques Brillant), a pris position afin de faire place au tram, et seulement au tram sur les voies de ce dernier et ceci, au détriment des vélos ou autres moyens de locomotion plus propre, en imposant une amende de 135€ a quiconque enfreindrait cette loi. 

Monsieur Jacques Brillant fait appliquer une loi relative au code de la route. 
Cette décision étant fortement motivée par un certain nombre d'accidents survenu avec le tram ou sur les voies. 

La verbalisation est d'état et est donc faite pour respecter les régles si on les enfreints. 
Malheureusement, au niveau national, en 2016, il s'est vendu plus de 3,3 millions de vélos ( http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/04/08/le-marche-du-cycle-accelere-emportepar-la-vague-du-velo-electrique_5108074_3234.html )contre seulement un peu plus de 2 millions de voitures (https://www.tf1.fr/tf1/auto-moto/news/marche-auto-france-barre-2-millions-de-voitures-franchie-2016-6469239.html immatriculés sur le même périmètre. 
Il serait donc logique que les pouvoirs politiques investissent sur ce mode de circulation dit écologique et allant avec l'image d'un département et d'une ville prônant cet aspect. 

A ce jour, à Clermont-Ferrand, seulement 63 kilomètres sont répertoriés par le site 'pistes cyclables.com" (https://www.pistes-cyclables.com/2016/11/les-pistes-cyclables-de-clermont-ferrand-63/ avec l'ajout d'une grande partie cyclable longeant les voies de tram. 

Monsieur le maire de Clermont-Ferrand se défend de réserver un budget de 250K€ par an, à la création de pistes cyclables.

Sachant que le M2 de bitume revient en général a 20€/m2, on obtient 12500 M2 par an de pistes mise en place...
Prenons donc exemple sur des villes, a la démographie équivalente a Clermont-Ferrand, comme Grenoble qui transforme ses voies ferrées inutilisées en voie verte. 

Avec cette pétition, la famille cycliste demande donc aux pouvoirs publics: 

-Un investissement à la hauteur de notre ville et région sur les infrastructures cyclables. 

-Une prise de conscience des pouvoirs publics sur la place du vélo et des modes de déplacements autre que la voiture dans le centre ville. 

-De mieux considérer les autres modes de déplacements non polluants qui permettrait de faire changer les mentalités de certains conducteurs de voitures détestant le vélo.  

 



herve compte sur vous aujourd'hui

herve SCHMID a besoin de votre aide pour sa pétition “Olivier Bianchi; Laurent Wauquier : Incitons la ville de Clermont-ferrand aux aménagements de pistes cyclables”. Rejoignez herve et 3 492 signataires.