Pétition fermée

Arrêter le massacre de la déforestation du Bois de Saint-Cucufa, un moratoire de 10 ans engageant l'ONF à suspendre toute exploitation et interdisant toute coupe d'arbre dans le bois de Saint-Cucufa sauf nécessité liée à la sécurité

Cette pétition avait 255 signataires


La politique de gestion de nos bois et forêt par l'ONF est scandaleuse. Les "coupes claires", soit-disant destinées à entretenir nos forêts, défigurent le paysage forestier français et anéantissent des écosystèmes, pour des raisons purement commerciales.

En effet, couper tous les arbres d'une zone, jeunes ou vieux, particulièrement d'essences nobles, n'est pas ce que l'on pourrait appeler un entretien, mais un massacre. Une forêt sans arbres n'est plus une forêt.
Les zones où les abattages massifs se sont déroulés étaient déjà "claires", et ne nécessitaient en aucun cas un nouvel éclaircissement.

Il faut ajouter à cela un labourage intensif de la terre par les engins lourds de débardage, qui est plus que négatif pour un écosystème : disparition de la flore, et par conséquent de la faune (oiseaux, rongeurs, reptiles, et mêmes cervidés. Il y a des chevreuils en bois de Saint-Cucufa). Il faut ajouter à cela les réseaux de mycélium (champignons) présents en terre, indispensables pour la croissance de tout arbres sous forme d'une symbiose entre eux.


Les équilibres mis en place depuis des décennies se retrouvent ainsi balayés en quelques jours.

Les interventions de l'ONF ne font que laisser un paysage de désolation : de la boue, des arbres morts et des souches. Est-ce donc cela, une gestion écologique des espaces naturels pour un développement durable ? Raser une forêt pour qu'elle mette des décennies à repousser dans un esprit de "développement durable" ? La vérité est que le paysage forestier sera transformé en un vaste champ d'arbres alignés, plus faciles à exploiter par la suite. Car oui, c'est bel et bien le but recherché. Couper pour mieux recouper dans le futur.

De plus, le bois de Saint-Cucufa n'est pas un cas isolé. Par exemple, la forêt de Rambouillet (78), est victime du même massacre à la tronçonneuse.
Il est plus que temps de dénoncer les agissements de nos soit-disant "protecteurs" de la forêt qui ne cherchent qu'à engendrer des bénéfices commerciaux avec la vente d'essences nobles.

Finies les balades dans des lieux naturels de moins en moins sauvages. Finie l'observation des animaux dans leur habitat naturel. Finies les cueillettes de champignons pour les amateurs.

Il est temps d'agir, afin que ce "génocide sylvicole" cesse. Arrêtons l'exploitation intensive du Bois de Saint Cucufa.

Voyez par vous-mêmes : Massacre à la tronçonneuse au bois de Saint-Cucufa



Les Amis du Bois de Saint-Cucufa compte sur vous aujourd'hui

Les Amis du Bois de Saint-Cucufa a besoin de votre aide pour sa pétition “Office National des Forêts: Arrêter le massacre de la déforestation du Bois de Saint-Cucufa, un moratoire de 10 ans engageant l'ONF à suspendre toute exploitation et interdisant toute coupe d'arbre dans le bois de Saint-Cucufa sauf nécessité liée à la sécurité”. Rejoignez Les Amis du Bois de Saint-Cucufa et 254 signataires.