Pétition fermée
Adressée à Présidents du sénat et de l'assemblée nationale

Lettre ouverte au Parlement français : Intégrer les droits de l’enfant dans l’Agenda 2030

1 060
signataires

par les ONG du Groupe Enfance de la Coordination Humanitaire et Développement : Clowns sans frontières, ECPAT France, Enfants sans frontières, Plan International France, Secours Islamique France, Solidarité Laïque, SOS Villages d'Enfants France.

Contexte

La France s’est engagée dans le cadre de la Convention relative aux Droits de l’Enfant[1] à soutenir les pays partenaires pour que les droits de l’enfant y progressent.

Cependant, l’action de la France et des autres pays riches en soutien des pays les plus pauvres reste insuffisante au regard de la situation actuelle: 263 millions d’enfants et de jeunes ne sont toujours pas scolarisés ; 16 000 enfants de moins de 5 ans meurent encore chaque année, soit 1 toutes les 4 secondes ; 10% des enfants du monde grandissent privés d’une prise en charge parentale appropriée.

En septembre 2015, 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été officiellement adoptés par les membres des Nations-Unies. Ce nouvel Agenda 2030 (couvrant la période 2015-2030) permet d’espérer enfin des avancées majeures en faveur des droits de l’enfant. Il constitue une opportunité sans précédent pour transmettre un monde durable et en paix aux générations futures, notamment parce qu’il offre un cadre universel et ambitieux.

Pour que cette ambition soit concrétisée, l’action de tous (Etats, société civile, institutions indépendantes…) est nécessaire. Les ONG par leurs actions de terrain contribuent fortement aux ODD et aux droits de l’enfant, comme l’illustre l’exposition présentée sur le parvis de l’hôtel de Ville de Paris[2]. Mais il est indispensable que la France déploie tous ses efforts  pour que les ODD et les droits de l’enfant soient un défi relevé en 2030.

 Demande :

Afin que la France favorise la progression des droits de l’enfant notamment dans les pays les moins avancés sur la période 2016-2030, les ONG de l’initiative Objectif Enfance demandent que soit créée une mission parlementaire qui :

- mettra en place un cadre de suivi (financements, indicateurs de résultats) ;

- associera notamment les différents ministères, le Conseil Économique Social et Environnemental, le Défenseur des Droits, le Comité des Droits de l’Enfant des Nations-Unies et les ONG ;

- suivra et contrôlera les actions de la France par des auditions et des missions. 

 Si vous aussi vous souhaitez que la France se donne réellement les moyens d’atteindre ces ODD en y en mettant au cœur les droits de l’enfant, soutenez notre demande au Parlement en y apposant votre signature !

Rendez-vous sur le Parvis ou bien sur objectif-enfance.org



[1] Article 4. Cf. commentaire n°19 du comité des droits de l’Enfant
[2] Du 18 au 23 novembre, cf. www.objectif-enfance.org

Cette pétition a été remise à:
  • Présidents du sénat et de l'assemblée nationale


    Objectif Enfance a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 060 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Objectif Enfance compte sur vous aujourd'hui

    Objectif Enfance a besoin de votre aide pour sa pétition “#ObjectifEnfance : Lettre ouverte au Parlement français : Intégrer les droits de l’enfant dans l’Agenda 2030 ?”. Rejoignez Objectif Enfance et 1 059 signataires.