Victoire confirmée

NUMÉRO magazine : mettez les vraies mannequins noires à l'honneur. #AfricanQueen

Cette pétition a abouti avec 3 857 signatures !


Je viens de découvrir la série de photos "African Queen" du magazine Numéro de mars 2013. À ma grande surprise, pour illustrer ce thème, la revue a choisi une mannequin blanche, l'américaine Ondria Hardin, et l'a maquillée pour l'occasion en femme noire. Quand va t-on cesser de remplacer les mannequins noires - déjà sous-représentées dans les magazines - par des mannequins "maquillées"?

La mannequin Ondria Hardin est blonde et à la peau blanche. Mais beaucoup de fond de teint et poudre à effet "bronzant" auront suffi pour la métamorphoser dans cette série de photos qui trompe les lectrices et les lecteurs. Au passage, elle y arbore tous ce qui dans l'imaginaire occidental fait la "beauté noire", la "beauté africaine": coiffes, colliers, bracelets, imprimés.

Qu'a voulu montrer ce magazine? Pourquoi ne pas avoir tout simplement choisi un mannequin noire pour représenter cette "African Queen" et proposer cette série censée "célébrer" la beauté africaine ?

Je doute que le choix manquait. Pire, les mannequins noires sont sous-représentées dans les magazines féminins et sur les podiums - le magazine Jezebel a ainsi relevé que 82% des mannequins à la dernière Fashion Week de New York étaient blanches. Ce genre de choix éditorial ne fait qu'accentuer ces inégalités.

Aussi, à travers cette pétition, je demande des excuses au magazine Numéro et j'appelle les annonceurs du magazine à retirer leur soutien tant que Numéro ne se sera pas excusé et ne se sera pas engagé à donner plus de place aux mannequins noires dans ces pages.

Merci de signer et diffuser la pétition!

Plus d'informations:

article sur Puretrend

éditorial de Jezebel

article dans Libération mentionnant la pétition



Kama compte sur vous aujourd'hui

Kama CISSOKO a besoin de votre aide pour sa pétition “NUMÉRO magazine : mettez les vraies mannequins noires à l'honneur. #AfricanQueen”. Rejoignez Kama et 3 856 signataires.