NOUS GILETS JAUNES EXIGEONS UN VRAI DÉBAT AVEC EMMANUEL MACRON

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Le "macron" tour a commencé depuis le premier rendez-vous dans l'Eure à Bourgtheroulde. Depuis, il enchaîne les réunions avec les maires de France dans le cadre du Grand débat ! Or ce "Grand débat" est celui des gilets jaunes, des citoyens !

Nous estimons que le président de la République doit prendre ses responsabilités et venir dialoguer directement devant les citoyens de la même manière qui le fait avec les maires de France. Se cacher derrière les maires pour dialoguer avec nous est méprisant. Les gilets jaunes ne sont ni des casseurs, ni voyous. Il n'y a aucune raison d'être ainsi écartés et déconsidérés par Emmanuel Macron.


77% doute de cette grande concertation nationale. Elle est trop cadrée et ne peut permettre l'expression citoyenne d'être libre. E.Macron s'affirme le président de tous les Français seulement sa politique prouve le contraire.
Selon lui nous ne pouvons sortir de cette crise que par le dialogue. Or ce dialogue ne doit pas se faire qu'entre le président et ses maires, qu'entre le président et sa majorité. Au contraire il doit se faire avec nous : entre le président et les Gilets Jaunes aussi des citoyens.


Nous demandons à Emmanuel Macron d'entendre les Français qui souffrent et s'expriment depuis des semaines. Nous lui demandons de venir dialoguer avec nous tous. Aussi nous demandons qu'une grande réunion puisse voir le jour dans le cadre du "Grand débat", une sorte de grand congrès entre lui et les gilets jaunes. Une réunion sans filet où les questions ne seraient pas préparées à l'avance.

Toutes les questions seront posées : RIC, ISF, TAXES, IMPÔTS, POLLUTION , SALAIRES DES ÉLUS, HANDICAP, RETRAITES, RSA, IMMIGRATION , RÉFORMES etc...

N'oublions pas que ce grand débat a été provoqué par les gilets jaunes. On ne peut pas dire “je dialogue” et ne pas mettre en place ce "Grand Rendez-vous" sinon il y a un double langage.

Nous devons trouver des solutions communes qui puissent ramener la paix sociale. Des mesures prisent rapidement s'imposent. Les questions liées  au pouvoir d'achat et à la participation dans la vie politique   -RIC- sont centrales. Les mesures symboliques aussi : ISF et rémunération des élus.

Le RIC quant à lui doit être clairement définit donc discuté...Ce débat doit avoir lieu avec les citoyens. Ses contours abordés et expliqués. 

Une grande difficulté de sortie de crise demeure dans la confiance perdue dans la classe politique. Il est important de renouer le dialogue. Le président doit montrer l'exemple. Par ailleurs pour une grande majorité de personne, la distance entre les représentants de l'État est trop importante. Ils semblent innaccesibles. Renouer le lien passe de facto par la mise en place d'une politique de proximité.

Sortir de la crise c'est aussi :

éviter de faire le jeu des extrêmes

éviter la récupération politique

éviter la récupération business "application portable "Gilets Jaunes" etc...

Nous vous invitons donc à vous approprier le Grand Débat. Par ailleurs cela n'est pas un appel à cesser les mobilisations mais seulement à montrer notre capacité de  dialogue et de force de proposition. partout ou nous le pourrons.



Gilets compte sur vous aujourd'hui

Gilets JAUNES CITOYENS a besoin de votre aide pour sa pétition “NOUS GILETS JAUNES EXIGEONS UN VRAI DÉBAT AVEC EMMANUEL MACRON”. Rejoignez Gilets et 2 515 signataires.