Seaspiracy - Protégeons 30 % de nos océans contre la pêche industrielle

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 000 !

Quand elle atteindra 1 000 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !

FR I EN I DE

Nous sommes Ali et Lucy Tabrizi, les réalisateurs de Seaspiracy. Dans notre documentaire Netflix, nous retraçons notre voyage à travers le monde en découvrant les horreurs de l'industrie de la pêche - l'industrie la plus destructrice de nos océans.

Nous aimons tous deux l'océan depuis aussi longtemps que nous pouvons nous en souvenir. La mer nous a apporté tant de joie et d'inspiration, et nous rêvions de réaliser un jour un documentaire sur les merveilles de la vie marine.

Mais lorsque nous avons commencé à filmer et à découvrir ce qui se passait en mer, nous avons su que le documentaire devait montrer cette facette de l'histoire, qui a été si longtemps cachée. Nous avons été témoins d'horribles destructions, d'abus et de corruption, et nous savions que nous devions exposer comment les industries mondiales de la pêche industrielle tuent nos océans, à l'abri des regards. Nous avons mis en lumière un silence assourdissant sur le rôle de la pêche dans le vidage de nos mers, sa décimation de l'habitat, et son rôle dans l'influence sur notre climat.

La France, avec ses anciennes régions coloniales et ses îles éparpillées sur les océans de la planète, possède la plus grande zone économique exclusive (ZEE) marine du monde. Cela représente plus de 11,5 millions de kilomètres carrés, soit près de 10 % de toutes les zones de pêche de la planète. 

Alors que la France s'est engagée à protéger 30 % de ses territoires marins d'ici 2022, à l'heure actuelle, seuls 1,6 % des territoires marins français sont des zones entièrement ou hautement protégées, avec peu de gestion et de suivi.

Nous demandons donc à Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique, de respecter cet engagement et de créer des réserves marines "sans capture" dans au moins 30% des eaux françaises, avec le plus haut niveau de protection, de gestion et de surveillance.

L’effort doit être mondial, c'est pourquoi nous demandons aux dirigeant-es du monde entier d'unir leurs forces et de contribuer à protéger au moins 30 % de nos océans d'ici 2030.

Pourquoi est-ce important ?

L'industrie de la pêche est de loin l'industrie la plus destructrice de nos océans. Voici quelques faits que nous avons découverts en réalisant Seaspiracy :

  • La pêche a fait disparaître 90 % des grands poissons du monde (1).
  • 35 milliards de dollars de subventions sont versés à l'industrie de la pêche dans le monde entier - pour payer des navires plus grands, le carburant, des licences de pêche et la capture d'encore plus de vie marine. (2)
  • Environ 300 000 dauphins, baleines et marsouins sont tués par les opérations de pêche chaque année.(3)
  • La pêche tue jusqu'à 30 000 requins PAR HEURE (4)
  • Les engins de pêche perdus sont de loin la forme la plus meurtrière de plastique marin (5)

Si nous n'agissons pas maintenant, nous assisterons à la mort des océans et nos enfants ne connaîtront jamais l'émerveillement et la beauté de notre planète bleue autrefois florissante. Le piratage des mers a révélé la vérité, mais nous ne pouvons pas régler ce problème seuls. Nous devons maintenant agir, et c'est là que vous entrez en jeu. Ensemble, nous pouvons changer cela. 

*Les contributions à cette pétition vont à change.org, pas à Seaspiracy. Si vous souhaitez faire un don directement à la campagne Seaspiracy, veuillez le faire ici

Rejoignez la campagne pour sauver nos océans. Signez notre pétition et participez à ce mouvement historique visant à protéger au moins 30% de nos océans d'ici 2030.

Sources:

1 https://www.nature.com/articles/nature01610

2 https://unctad.org/project/regulating-fisheries-subsidies

3 https://iwc.int/bycatch

4 https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0308597X13000055

5 https://storage.googleapis.com/planet4-international-stateless/2019/11/8f290a4f-ghostgearfishingreport2019_greenpeace.pdf