Contestez la demande de redémarrage des réacteurs fissurés Tihange 2 et Doel 3 !

275,960
Supporters

Lors d’une révision en août 2012, on a détecté des milliers de fissures dans les cuves des réacteurs des centrales nucléaires belges de Doel et de Tihange. Avant même que les vérifications nécessaires n’aient été effectuées, les deux réacteurs, vieux de plus de 30 ans, ont été redémarrés.

Lorsque les résultats des vérifications manquantes étaient disponibles, ceux-ci étaient tellement gravissimes que les réacteurs furent mis à l’arrêt non planifié en mars 2014. Maintenant l’opérateur de la centrale (Electrabel) veut redémarrer les deux blocs à partir de juillet 2015 malgré le fait que tous les résultats des analyses actuellement publiés soient hautement préoccupants :

Les mesures récentes faites avec des ultrasons montrent 60% de défauts en plus. Les longueurs des fissures ont augmenté de 2,5cm à la valeur incroyable de 18cm.
Des essais effectués dans le centre nucléaire de Mol ont conduit à un résultat « inattendu » (dixit Electrabel): un échantillon d’acier comportant des fissures au départ et soumis à des radiations ionisantes se fragilise nettement plus qu’un échantillon sans défauts. Les marges de sécurité définies au préalable par l’opérateur lui-même furent dépassées largement.
Plus d’information sur: www.stop-tihange.org

Nous en appelons à vous, membres de l’AFCN de prendre votre décision en faveur de la sécurité de millions de personnes.

Car pour nous en tant que citoyens concernés et habitant dans les environs de ces réacteurs les arguments suivants sont évidents :

Tant que l’origine des fissures dans les deux cuves de réacteur n’est pas déterminée sans le moindre doute et qu’une évolution des fissures pendant le service ne peut être exclue définitivement,
Tant que les essais de radiation laissent à craindre que la fragilisation de l’acier fissuré des cuves de réacteur après plus de 30 années de service n’ait déjà dépassé les valeurs limites admises,
Tant que la preuve n’existe pas que des réacteurs comportant des fissures aient le même niveau de sécurité que ceux sans fissures,
TIHANGE2 et DOEL 3 ne doivent plus jamais redémarrer.

Nous savons qu'un accident majeur aurait des conséquences graves pour la Belgique et ses états voisins.

Note concernant le soutien pour cette pétition

Veuillez diffuser cette pétition par courriel et dans les réseaux sociaux.
Lorsque vous aurez signé en ligne, la plateforme www.change.org, sur laquelle nous publions notre requête, vous donnera la possibilité, moyennant un (petit) don, de faire diffuser celle-ci à d’autres membres.
Ces dons ne bénéficieront pas aux initiateurs de cette pétition mais à change.org. Nous soutenons cette façon de procéder.

NL - DE - EN

 

This petition will be delivered to:
  • Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire


    Francois Posseik started this petition with a single signature, and now has 275,960 supporters. Start a petition today to change something you care about.