Pétition fermée

Faire annuler le d'antenne relais d'ORANGE à Dortis à proximité du Grand Selve et des écoles

Cette pétition avait 294 signataires


Les effets ravageurs des ondes électromagnétiques sur la santé, surtout sur celle des familles exposées n’est  plus à démontrer 

http://www.filmsdocumentaires.com/films/1420-les-sacrifies-des-ondes 

 Par une ruse déplorable, l'opérateur ORANGE veut imposer un pylône relais de 27 mètres  pour la 4G  à moins de 100 mètres des habitations et moins de 300 m des écoles du Grand Selve, quartier Toulousain en plein développement urbain.

Aucun riverain, ni habitant de Toulouse n'a été informé, ni consulté et pour cause, ORANGE veut implanter son pylône sur une parcelle limitrophe du quartier concerné mais sur la commune voisine de LAUNAGUET, dont le Maire, trainé en justice par ORANGE, n'a eu d'autre ressource que d'essayer d'éloigner (un peu) le danger de ses propres écoles, en limite de Toulouse !
Si ces antennes relais sont maintenant interdites près des écoles, ce n’est pas un hasard, c’est l’application du simple principe de précaution: l'innocuité de la proximité des antennes est loin d'être, à ce jour, formellement démontrée par l'ensemble de la communauté scientifique. De plus en plus d'études menées soutiennent l'hypothèse de l'implication des ondes électromagnétiques dans la formations de pathologies graves (dont le cancer), à long ou à court terme, notamment chez les jeunes enfants, mais aussi les adolescents, les personnes électrosensibles et les femmes enceintes.

Nous souhaitons que les habitants du Grand Selve, leurs familles et enfants puissent simplement continuer à vivre en bonne santé dans un environnement naturel et sain.

Nous demandons donc à M Jean Luc MOUDENC,  Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole :

  • de prendre ses responsabilités et d'appliquer le principe de précaution et de protection des habitants, en faisant annuler l’autorisation préalable d’implantation de ce pylône en ne donnant pas notamment les autorisations de voirie nécessaires (accès au site par la ville de Toulouse)
  • en faisant pression sur Orange (et les autres opérateurs) pour négocier un schéma directeur d'implantation des antennes relais, prenant en compte le principe de précaution et la santé des habitants de TOULOUSE Métropole, en faisant respecter la norme de 0,6 V/m nécessaire à assurer la sécurité sanitaire. 
    Cela est possible en obligeant -entre autres - les opérateur à mutualiser les "bons" sites et ainsi à éviter un déploiement anarchique et sans concertation des stations de base, c'est donc une décision politique et un enjeu de santé publique !
  • En faisant pression sur ORANGE pour accélérer le déploiement de la fibre dans nos quartiers et ainsi limiter les "besoins" de connexion en 4G

Nous nous adressons également à Mme Laurence ABEILLE, rapporteur de la loi LOI n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques pour que les concertations sur les projets des opérateurs s'étendent à toutes les collectivités concernées dans un rayon de 500 m des installations projetées.



Bien Vivre au Grand Selve compte sur vous aujourd'hui

Bien Vivre au Grand Selve a besoin de votre aide pour sa pétition “NON au PYLÔNE ORANGE au GRAND SELVE à TOULOUSE projet INUTILE trop près DES ÉCOLES”. Rejoignez Bien Vivre au Grand Selve et 293 signataires.