Non au démantèlement de l'ONISEP

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


NON AU DEMANTÈLEMENT DE L'ONISEP 

Pour que les parents, les élèves et les étudiants puissent continuer à accéder à une information nationale sur les formations et les métiers,  

Défendons le service public de l’orientation et de l’information sur l’orientation au sein de l’Education nationale.

L'Onisep - Office national d'information sur les enseignements et les professions - créé en 1970 est un éditeur public, sous la double tutelle du Ministère de l'Education nationale et du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

L’ONISEP  diffuse  aux parents,  aux élèves, aux étudiants, aux enseignants, aux psychologues de l’éducation nationale des guides, distribués gratuitement pour l’entrée en 6ème, en 3ème, en 2nde, en terminale. Il propose aussi des informations pour des publics spécifiques : personnes handicapées, décrocheurs... Avec 53 millions de visites par an, son site onisep.fr est  consulté pour ses données sur les formations,  les établissements, ses fiches métiers et ses vidéos.

Sa force : un réseau de 17 délégations régionales et 28 sites (DRONISEP). Il permet à l’opérateur national d’être présent sur tout le territoire - y compris  dans les départements et régions d'Outre-Mer (Martinique, Guadeloupe, La Réunion et Guyane)-, de collecter toutes les données nécessaires à la diffusion d’une information de qualité actualisée en permanence et disponible pour tous et d’accompagner les établissements scolaires. 

Ce réseau est aujourd’hui menacé par le projet de loi sur la formation professionnelle et l’apprentissage dit loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, qui prévoit de transférer les DRONISEP aux régions. 

Si les présidents de région sont reçus par le ministre de l’Éducation nationale aucune information n’est donnée aux psychologues de l’Education Nationale dans les CIO (ex conseillers d’orientation psychologues) ou aux personnels de l’Onisep menacés.

Nous refusons tout transfert de  l’orientation et de l’information aux régions car alors

● L’information donnée aux élèves et aux étudiants se limitera aux frontières de la région. Un non-sens à l’heure où les parcours de formation se réalisent à l’échelle nationale et internationale

● L’information risque de ne plus être  nationale : les régions auront tendance à créer et à valoriser les formations locales correspondant aux besoins économiques définis à court terme par les branches professionnelles suivant les besoins du moment.

 ● L’information sera très inégale d’une région à l’autre. En fonction de leurs moyens, les régions ne pourront pas toutes proposer  des outils d’information performants sur les formations et les métiers. 

Ce transfert de  l’orientation et de l’information aux régions créera  une rupture d’égalité d’accès à l’information sur le territoire, une rupture avec les services de l’éducation nationale et une dégradation importante du service rendu aux usagers.  Avec un service régionalisé de l’orientation, parents, élèves, étudiants  risquent de ne plus être informés  des formations existantes au niveau national. Les choix d’orientation des élèves seront réduits aux seules formations créées pour satisfaire les besoins économiques locaux.

Voilà pourquoi, nous vous appelons à signer cet appel contre la régionalisation des services publics d’orientation

● Contre toute fermeture de CIO qui privera les élèves de pouvoir accéder, près de chez eux, à une information et à un accompagnement de qualité pour la construction de leurs projets d’études et professionnels

● Contre la privatisation de l’information à l’orientation devenue un véritable marché pour les coachs scolaires qui font payer leurs conseils aux familles

● Contre le transfert des DRONISEP aux régions, ce qui aboutira à la suppression de l’Onisep. Sans les DRONISEP,  l’Onisep n’aura plus les moyens de recueillir et de fournir une information à jour, exhaustive et fiable. Les élèves et leurs parents ne pourront plus bénéficier de l’expertise de l’Onisep qui s’est toujours adapté pour répondre à la demande des publics via ses guides diffusés gratuitement ou via son site web.

Les signataires en appellent aux députées et députés, sénatrices et sénateurs pour que les délégations régionales ne soient pas transférées aux régions comme le prévoit la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, pour assurer le maintien du service public de l’orientation et d’information à l’orientation dans l’Education nationale dans l’intérêt  des élèves dans tous les territoires suburbains et ruraux.

Rendez-vous sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/lonisepjytiens

 



Personnels de l'ONISEP compte sur vous aujourd'hui

Personnels de l'ONISEP a besoin de votre aide pour sa pétition “Non au démantèlement de l'ONISEP”. Rejoignez Personnels de l'ONISEP et 19 420 signataires.