Petition update

Madame la Maire

TCM THÉÂTRE DE LA COMÉDIE, MARSEILLE
Marseille, France

Nov 18, 2020 — 

Mes très chers amis,

Le procès a lieu le 25 novembre prochain.

Mais avant ça j’ai tenté une ultime négociation avec le diocèse, vous le savez (voir le précèdent communiqué).

https://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-mise-%C3%A0-mort-d-un-homme-de-culture-marseille/u/28076123

J’ai décidé également de demander officiellement son aide à Madame Michèle Rubirola, Maire de Marseille. Il y a déjà quelques jours je lui ai adressé un courrier dont je vous transmets la copie.

Merci mes Amis de votre inconditionnel soutien.

Résister & Espérer

Jean-Pascal Mouthier

Directeur du TCM, Théâtre de la Comédie, Marseille

http://theatremarseille.com/

Madame la Maire.

Je prends la plume aujourd’hui pour vous demander votre aide.

Je pense que vous savez parfaitement qui je suis et quel est mon combat.

En avril-mai 2019, j’ai fait 32 jours de grève de la faim pour empêcher la fermeture de mon théâtre le TCM, Théâtre de la Comédie. Peine perdue.

Mais néanmoins l’ancien archevêque de Marseille, Georges Pontier, avait accepté d’annuler toutes les créances à mon encontre, en l’occurrence 135 000 euros de retard de loyer, frais judiciaires, etc… Jean-Claude Gaudin, lui de son côté, s’engageait à me redonner un nouveau théâtre.

Bien le moindre, car une telle situation ne serait jamais arrivée si déjà monsieur Gaudin avait tenu ses engagements publics de 2015, à savoir de « sauver et d’aider » le TCM.

Mais voilà, monsieur Gaudin, et c’est à croire que c’est une seconde nature chez lui, n’a encore pas tenu sa parole, mais surtout le diocèse de Marseille, et ce malgré trois lettres officielles de mon avocat, n’est toujours pas décidé à honorer la parole de son ancien archevêque.

Devant cette situation bloquée, j’ai fait appel du jugement. L’affaire sera traitée le 25 novembre prochain.

Mais avant cela, aujourd’hui, j’ai décidé d’écrire au nouvel archevêque Jean-Marc Aveline lui demandant de faire respecter l’engagement de Georges Pontier. Je lui demande d’annuler toutes les créances, je lui demande que l’on me restitue mon matériel. En effet, en septembre 2019, de façon totalement soudaine et dans une extrême brutalité, le diocèse m’a fait expulser par la force de mon théâtre saisissant par la même occasion projecteur, matériel de sonorisation, ordinateur, etc. … Le diocèse m’avait confié une ruine que j’ai rénovée à la seule force de mes bras pendant 20 ans et a pu récupérer un théâtre parfaitement équipé et en état de marche. Une volonté qui parait ancienne puisque le premier procès de demande d’expulsion remonte à 2004.

Madame Rubirola, mon combat est celui de l’Art qui agonise, de la culture qu’on étrangle.

Madame Rubirola, ma révolte est celle de voir des mairies comme celle de monsieur Gaudin refuser de faire le travail pour lequel elles ont été élues, à savoir d’aider et de soutenir les acteurs culturels.

Madame Rubirola, mon rêve est un monde de vivre ensemble, d’acceptation de l’autre dans sa différence, un monde où les lois du marché ne dictent pas le bon sens et l’intérêt général.

Ce monde, j’en suis sûr, se construit grâce à la culture car la culture est ce qui permet à une société de devenir une civilisation.

Madame Rubirola, mon espérance est que vous partagiez mon avis. Je trouve totalement scandaleux, totalement révoltant, qu’aujourd’hui en France, au XXIème siècle, on fasse fermer un théâtre par la force. La dernière fois que ceci s’est produit dans notre pays c’était sous le régime de Vichy, je ne fais là aucun parallèle, j’énumère un fait, c’est tout.

Madame Rubirola enfin, si je vous ai soutenue publiquement pendant la campagne municipale c’est que je pensais et je le pense encore qu’à la différence de votre prédécesseur, vous, vous ferez, vous agirez…

Donc, dans un premier temps, Madame la Maire, je vous demande par la présente de bien vouloir prendre contact avec le nouvel archevêque de Marseille, monsieur Jean-Marc Aveline, afin de lui demander d’annuler toutes les créances et de me restituer mon matériel.

Madame la Maire, je joins à ce courrier la copie de la lettre que j’envoie ce jour à monsieur Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, en recommandé avec AR.

Madame la Maire, j’ai confiance en vous.

Veuillez avoir, Madame la Maire, l’assurance de mon plus profond respect.

Jean-Pascal Mouthier

Directeur du TCM, Théâtre de la Comédie


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.