Non à la fermeture des hôpitaux de Juvisy, Longjumeau et Orsay ! Oui à la réhabilitation.

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


Signatures de la pétition : Plus de 56 000 signatures (+ 36 700 papier, 19 400 change.org).

                MANIFESTATION SAMEDI 17 NOVEMBRE 2018

                                   JUVISY sur Orge, 10h00
                    devant l’Observatoire Camille Flammarion
                         (32 avenue de la Cour de France, N7)

- Lettre du 8 octobre 2018 à Madame la Ministre A. BUZYN -

Envoi du courrier par lettre recommandée avec AR

Madame la Ministre de la Santé,

“Aucun hôpital de proximité ne fermera”, avez-vous assuré, Madame, sur les ondes cet été 2018.

Pendant ce temps-là, la suppression de services publics se poursuit inéluctablement, comme annoncé précédemment, dans les hôpitaux de Juvisy, Longjumeau et Orsay, avec fermeture annoncée à l’horizon 2021 pour le premier et 2023/24 pour les deux autres, sans compter la fermeture effective ou annoncée de Joffre et Dupuytren à Draveil etc.

Nous ne comprenons pas le décalage entre vos propos et la réalité sur le terrain.

Monsieur Le Président Macron et vous-même avez annoncé en septembre 2018 un plan Santé de restructuration de l’offre de soins. Ce dernier présente un certain nombre de propositions concernant la médecine de ville mais le grand absent est l’hôpital public.

La politique des groupements hospitaliers de territoire (GHT) y est confirmée alors que la Cour des Comptes a démontré, dans l’un de ses derniers rapports, l’inefficacité des grosses structures.

En Essonne, l’ARS persiste à vouloir supprimer les 3 hôpitaux publics de proximité pour proposer un hôpital de pointe sur le plateau de Saclay qui ne correspond ni à la réalité géographique du territoire ni à aux besoins sanitaires réels de sa population

Or, la zone du Nord Essonne, et en particulier Juvisy-sur-Orge, Viry et Savigny sont identifiées par l’ARS comme zones en voie de désertification médicale (ZIP) sous l’angle de l’accès à l’omnipraticien, de l’évolution prévisible de l’offre en médecine générale, des besoins de la population et de la complémentarité de l’offre sur le territoire. 

C’est bien dans ces territoires exposés que le maintien et la réhabilitation des hôpitaux publics de proximité existant se justifieraient pleinement pour pallier les carences de la médecine de ville.

Est-il besoin de rappeler que nous sommes sur un territoire qui présente des risques multiples :

  • risques industriels et sanitaires : pollution atmosphérique, zones Seveso,
  • nombreuse population âgée,
  • risques d’accidents : axes routiers RN7, A6, aéroport d’Orly, gare de Juvisy,
  • de catastrophes naturelles : zones inondables sur les bords de Seine,

… qui requièrent la proximité d’hôpitaux publics et de services d’urgences.

Nous arrivons, à force de restrictions et de calculs purement comptables, à une situation où les infrastructures existantes ne pourront plus accueillir les patients et leur assurer des soins décents en cas de crises sanitaires récurrentes et largement prévisibles comme une simple épidémie de grippe ou un épisode de canicule.

Par ailleurs, rien n’est dit de l’avenir des personnels soignants, épuisés moralement et physiquement par des années d’austérité. Nous nous associons à leur inquiétude légitime.

Aussi, nous, Comité de Défense des Hôpitaux du Nord Essonne, avons pris l’initiative de lancer une pétition contre ce projet de fermeture des 3 hôpitaux, pétition qui a recueilli à ce jour plus de 56 000 signatures :  sur internet (bit.ly/SauvonsHopitauxJuvisyLongjumeauOrsay) et sur papier.

Quatorze communes, dont Savigny sur Orge, Viry Chatillon, Morsang sur Orge, Morangis, Grigny, Boissy le Sec, Juvisy sur Orge, Grigny, Les Ulis, Linas, Fleury, Chilly Mazarin,… ont voté, en conseil municipal, contre ce projet à l’unanimité.

Nos élus vous interpellent régulièrement ainsi que le directeur de l’ARS, sans résultat pour le moment.

Nous souhaiterions vous rencontrer afin d’envisager avec vous les réponses aux besoins sanitaires de la population de notre bassin de vie.

Nous, Comité de Défense des Hôpitaux du Nord Essonne, exigeons la réhabilitation des 3 hôpitaux publics de proximité de Juvisy, Longjumeau et Orsay.

Dans l'attente d'un rendez-vous qui nous paraît d’une extrême urgence, nous vous prions d'agréer, Madame la Ministre, l'expression de nos salutations citoyennes.

Michèle Plottu,
Présidente,
Pour le Comité de Défense des Hôpitaux du Nord Essonne,
Le 8 Octobre 2018



Martine compte sur vous aujourd'hui

Martine DELOFFRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Non à la fermeture des hôpitaux à Juvisy, Longjumeau et Orsay ! Oui”. Rejoignez Martine et 19 468 signataires.