Petition Closed

Lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, le 9 novembre 2012, la direction du journal « Sud Ouest » a présenté un projet de plan portant sur la suppression de 180 emplois.

Ce plan prévoit, notamment, la fermeture de l'agence d'Auch et le maintien d'un simple bureau et d'un seul journaliste à Condom. Lequel bureau serait rattaché à Mont-de-Marsan pour la fabrication d'une édition Gers/Landes.

Cette édition Gers/Landes, uniquement tournée vers l'ouest du département, mettrait une grande partie de l'actualité départementale et auscitaine sous l'éteignoir. Nombre de nos correspondants locaux verraient leur travail de proximité dans nos villages, les vôtres, fortement menacé. Cette formule priverait une grande partie des Gersois, du pluralisme de l'information. Fortement dépréciée, l'édition serait incontestablement condamnée à terme.

Les signataires de cette pétition réclament le maintien de l'agence d'Auch, indispensable à l'ambition éditoriale de « Sud Ouest » dans le Gers et au-delà.

Letter to
Président du Groupe Sud Ouest Olivier Gérolami
Directeur de l'information Patrick Venries
Ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti
Non à la fermeture de l'agence "Sud Ouest" d'Auch (Gers)

Lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, le 9 novembre 2012, la direction du journal « Sud Ouest » a présenté un projet de plan portant sur la suppression de 180 emplois.

Ce plan prévoit, notamment, la fermeture de l'agence d'Auch et le maintien d'un simple bureau et d'un seul journaliste à Condom. Lequel bureau serait rattaché à Mont-de-Marsan pour la fabrication d'une édition Gers/Landes.

Cette édition Gers/Landes, uniquement tournée vers l'ouest du département, mettrait une grande partie de l'actualité départementale et auscitaine sous l'éteignoir. Nombre de nos correspondants locaux verraient leur travail de proximité dans nos villages, les vôtres, fortement menacé. Cette formule priverait une grande partie des Gersois, du pluralisme de l'information. Fortement dépréciée, l'édition serait incontestablement condamnée à terme.

Les signataires de cette pétition réclament le maintien de l'agence d'Auch, indispensable à l'ambition éditoriale de « Sud Ouest » dans le Gers et au-delà.