Place Rouppe : Non à la démolition du patrimoine pour un parking !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Stoppez le projet de parking qui implique la destruction d'une maison néoclassique place Rouppe, 4 ! / Neen aan de Parking Rouppe en het afbreken van het Brussels patrimonium !

[Reportage photographique ici https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1407671159325532.1073741832.847780698647917&type=1&l=5778cc040c ]

En juin 2017, une demande de permis pour la construction d’un ensemble de 116 logements étudiants et d’un parking public de 200 places était soumise à l’enquête publique. Situé place Rouppe 4 – rue Van Helmont 53-55, le projet avait été contesté non seulement pour le parking et ses effets d’aspiration du trafic mais aussi car il prévoyait la démolition de la maison néoclassique du n°4 de la place Rouppe (son maintien « contraignant » le projet de parking). Une nouvelle demande de permis, identique à la première, demande, à nouveau, la démolition de la maison pour construire le parking...

La maison, qui s’inscrit dans l’ensemble architectural néoclassique de la place Rouppe, mérite certainement d’être rénovée et restaurée. C’est ce que préconise notamment la Cellule Patrimoine historique de la Ville de Bruxelles qui, dans un avis rendu suite à une visite de la maison le 24 septembre 2010 : "une démolition ne se justifie pas car l’immeuble est un témoin important de la première phase de construction de la place Rouppe. De plus, le très grand intérêt de la cage d’escalier justifie la préservation et la mise en valeur de cet immeuble."

La demande de démolition de la maison néoclassique est d’autant moins justifiée qu’elle ne s’explique que par le projet de parking. Faut-il préciser que les parkings agissent comme de véritables aspirateurs de trafic ? Le rapport d’incidences accompagnant la demande de permis évalue ainsi l’augmentation du trafic à 100 véhicules par heure à la pointe du soir… Tout cela en bordure de piétonnier ! La Ville de Bruxelles et les administrations régionales siégeant en commission de concertation ne peuvent ignorer les effets néfastes pour les habitants d’un trafic automobile dopé par la présence d’un parking.

La Platform Pentagone demande à la commission de concertation d’exiger, comme en juillet 2017, le maintien de la maison néoclassique et de refuser la création du parking public.

Habitants et associations veulent une ville humaine et durable, ce qui implique la valorisation du patrimoine et la diminution drastique de la pression automobile. Tout le contraire de ce que propose ce projet…

Meer informatie in het Nederlands op de Bral-website : https://bral.brussels/nl/artikel/petitie-tegen-ondergrondse-parking-rouppe-plein



Platform Pentagone compte sur vous aujourd'hui

Platform Pentagone a besoin de votre aide pour sa pétition “Non à la démolition du patrimoine pour un parking !”. Rejoignez Platform Pentagone et 2 166 signataires.