Pétition fermée

Pas de majorité pour #Macron aux législatives

Cette pétition avait 40 signataires


Le 7 mai, la majorité des électeurs français ont voté contre Marine Le Pen au second tour des élections présidentielles.

Voter contre Marine Le Pen se résumait à un seul choix : voter pour vous, Emmanuel #MACRON, même si la majorité des votants ne souhaitait pas vous voir devenir président de la République Française.

Tous les ténors des partis politiques républicains, les patrons de presse et donc leurs médias, les responsables des grands groupes du CAC40, les chefs de gouvernements européens, la plupart des syndicats, en appellent à voter pour vous.

Venu de nulle part, élaboré au sein d'un laboratoire marketing et de spins doctors prestigieux,  vous êtes une créature Frankenstein mariant un passé politique récent (que vous souhaitez faire oublier) et d'un projet ultra-libéral, synonyme de désastre.

Qu'avons-nous retenu de votre programme et de vos petites phrases indigentes ?

  • Que le seul idéal de la jeunesse est de devenir milliardaire, beau programme émancipateur et solidaire;
  • Que la main invisible du marché est le seul acteur légitime dans une démocratie, que le politique doit s'effacer devant les forces du marché et lui dérouler le tapis rouge. Vive la Loi de la jungle, à bas les solidarités !
  • Qu'il faut supprimer toutes ces "charges sociales" qui empêchent la libre-entreprise. Supprimons cet acquis de la Libération qui fait de notre modèle social le plus solidaire du monde ! Nous rappelons que l'utilisation du mot "charge" est déjà un outil idéologique dans le combat du capital contre les salariés. Nous parlons de "cotisations" qui ouvrent des droits en cas de maladie, de retraite, de chômage.
  • Qu'il faut alléger rapidement la fiscalité punitive des revenus du capital, avec une taxation forfaitaire à 30%, alors qu'aujourd'hui, ce ne sont pas les "charges sociales" qui mettent en danger la survie des entreprises mais les dividendes excessifs, véritable racket exercé par des fonds spéculatifs sur des entreprises mises artificiellement en difficulté : 56 milliards d'euros versés cette année en France (soit 835 euros par Français) ! A cela, il faut ajouter les 70 milliards d’exonérations de cotisations sociales (soit 1044 euros par Français). Cet argent, facilement gagné par des pantouflards, représente 7500 euros pour un couple avec 2 enfants. Donc, de l'argent, il y en a en France, mais pas pour vos électeurs !
  • Qu'il faut embastiller tout récalcitrant. Évidemment, avec un tel programme, nul doute que des manifestations vont survenir prochainement. Alors, votre programme (page 15) prévoit 15 000 places de prison supplémentaires alors que le nombre de détenus baisse dans toute l'Europe, sauf en France (étude du Conseil de l’Europe du 14/03/2017). Ne devrait-on pas plutôt s'interroger à minima sur les causes et sur des peines alternatives qui permettent de se réinsérer dans la vie civile ?

Vous dites que vous allez lutter contre les extrémismes alors que votre programme prouve le contraire. Après 5 ans d'un gouvernement anti-social, auquel vous avez participé, vous souhaitez accélérer les réformes contre le droit du travail, par la force s'il le faut ("par ordonnances", avez-vous dit, donc contre le peuple et ses représentants). N'est-ce pas la meilleure méthode pour faire monter les extrémismes, afin d'ensuite vous proposer en rempart démocratique ? Cette stratégie mortifère ne fonctionnera plus, votre dessein est éventé.

Votre discours déplorable lors de la soirée du 1er tour, votre repas festif célébrant votre victoire anticipée à offert à tous les Français une avant-première sur votre tendance naturelle.

Pour toutes ces raisons, vous comprendrez que, dans votre propre intérêt, pour vous aider à corriger vos excès, nous ne pouvons pas vous laisser seul aux manettes. Nous vous laisserons découvrir ainsi le quotidien d'une  démocratie pluraliste, où l'intérêt de chacun est discuté. Vous devrez respecter, composer, transiger avec les besoins de chacun, dans l'intérêt général, qui n'est pas que celui des entreprises.

Rappelons des principes de base, que votre novlangue technocratique tente de faire oublier : sans salarié, il n'y a pas d'entreprise, sans consommation, il n'y a pas de production. "De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins" sera notre devise.

Alors, nous vous le disons dès maintenant, il n'y aura pas de "vote utile" aux législatives. Les Français ne se laisseront pas avoir à nouveau.

Citoyen, citoyenne, les élections législatives vous engagent pour 5 ans. Nous vous invitons à voter, en votre âme et conscience, de la façon que vous jugerez le plus conforme à vos convictions et non pas pour le candidat présenté par #EnMarche. 

 



Guyar'ch compte sur vous aujourd'hui

Guyar'ch NOLWENN a besoin de votre aide pour sa pétition “Nolwenn GUYARCH: Pas de majorité pour #Macron aux législatives”. Rejoignez Guyar'ch et 39 signataires.