Contre la chasse à courre

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


Pourquoi abolir la chasse à courre ?

La chasse à courre, abandonnée depuis la Révolution et réactivée par Napoléon, qui dans le même temps rétablissait l'esclavage, consiste à poursuivre un animal à cheval jusqu'à l'épuisement pour ensuite le tuer à l'arme blanche. Frappé, battu parfois même avec des barres de fer pour lui faire plier genou, il est ensuite poignardé avec une dague ou un épieu, si les chiens ne l'ont pas déjà déchiqueté. Il s'agit d'une pratique extrêmement cruelle qui n'est justifiée que par le plaisir de ceux qui s'y livrent, et qui scandalise tous les autres. La lutte contre cette pratique n'est pas nouvelle.
On comptait 218 équipages en 1914 en France, contre 450 aujourd'hui, un nombre bien plus important que partout ailleurs dans le monde. Il se crée une vingtaine d'équipages nouveaux chaque année. Un équipage coûte 150 000€ par an.

Cette chasse suscite souffrance et stress pour les animaux poursuivis comme l’attestent les examens biochimiques effectués sur des échantillons de muscle et de sang de cerfs chassés.
Elle est très perturbatrice pour les animaux sauvages (sonneries de trompes, allées et venues des équipages, des chiens, des véhicules), les promeneurs et les riverains puisque des animaux sont parfois pourchassés dans des propriétés privées, et ce jusque dans les habitations.
La chasse à courre ne répond en France à aucune nécessité écologique et s’avère particulièrement néfaste au moment des périodes de reproduction des animaux sauvages.
Enfin, la vie des chiens des veneurs est loin d'être agréable. Enfermés toute l'année dans des chenils, ils sont considérés comme de simples outils : jamais caressés et supprimés ou abandonnés s'ils se révèlent trop joueurs ou pas assez performants.
Des alternatives existent: jeux équestres, chasse à courre fictive (l’animal est remplacé par un leurre).

- Des photos choquantes de cette pratique : http://www.abolitionchasseacourre.org/dossiers/dossier_cacc.pdf

Des chasseurs sans limite :

Un cerf abattu dans une propriété privé

Noyade d'un cerf

Signez & partagez pour abolir cette pratique barbare !

 



Val compte sur vous aujourd'hui

Val ENTIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Nicolas Hulot : Contre la chasse à courre”. Rejoignez Val et 24 578 signataires.