Petition Closed
Petitioning Président de la République française Monsieur François Hollande and 7 others

Ne laissez pas un projet routier détruire notre maison de retraite pour chevaux ! Réinstallez notre exploitation sur un autre site.

Notre exploitation agricole spécialisée dans l'accueil de chevaux à la retraite est touchée de plein fouet par un projet routier. Cette construction entraînera la disparition de notre belle Maison de Retraite pour chevaux ! Aidez-nous à convaincre les autorités de réinstaller notre entreprise sur un autre site avant de la détruire !

Mon mari et moi sommes agriculteurs en Seine-Maritime, près de Dieppe. Florent a 43 ans et j'ai 37 ans. Nous avons deux jeunes garçons de 9 et 11 ans.

Florent a repris l'exploitation familiale en 1997 et un an plus tard, nous nous sommes rencontrés. Ensemble, nous avons reconverti l'exploitation céréalière de 96 hectares en Maison de retraite pour chevaux, d'une capacité d'accueil de 120 pensionnaires, qui génère 3 emplois.

Malheureusement, un projet routier menace notre exploitation. Il s'agit du prolongement de la RN27 Manéhouville-Dieppe, une route de deux fois deux voies qui traversera le coeur de notre exploitation et nous obligera à nous séparer de 48 chevaux pensionnaires sur 120.

Faire reconnaitre un tel préjudice s'avère être un véritable parcours du combattant. Une épreuve longue et difficile, dont nous ne connaissons pas encore l'issue aujourd'hui.

Par cette pétition, nous souhaitons mobiliser un maximum de personnes pour que l'Etat trouve une solution afin que nous et nos chevaux ne soyons pas juste expropriés avec tant de mépris et sans aucune considération.

La Déclaration d'Utilité Publique de ce projet routier stipule que "le Maitre d'ouvrage est tenu de remédier aux dommages causés aux exploitations agricoles par l'exécution de ces travaux".

De nombreuses expertises ont été réalisées sur l'impact de ces travaux sur notre exploitation : les Haras Nationaux et la Chambre d'Agriculture de Seine-Maritime, les experts fonciers et agricoles de la cour d'Appel de Versailles et d'Amiens, et même la Chambre d'Agriculture à la demande de l'Etat !

Toutes ces expertises aboutissent à la même conclusion : L'impact de cette construction sur notre exploitation va être considérable et la réinstallation sur un autre site est la seule solution.

Nous avions trouvé un endroit parfait pour réinstaller notre exploitation à seulement 20km. Il ne nous manquait que l'autorisation des services de l'Etat, mais l'administration a fait traîner et notre candidature n'a donc pas été retenue pour la reprise de ces terrains.

L'Etat français n'assume pas ses responsabilités et nous n'avons toujours aucune solution.

Nous faisons appel à chacun d'entre vous pour que notre belle exploitation continue à vivre, pour que ces chevaux aient encore un endroit où ils puissent prendre leur retraite et que ce fabuleux projet que nous avons construit, Florent et moi, ne soit pas détruit.

Signez pour que l'Etat français réinstalle notre exploitation sur un autre terrain.

Plus de détails sur notre expropriation : http://www.mon-expropriation.fr

This petition was delivered to:
  • Président de la République française
    Monsieur François Hollande
  • Ministre de l'agriculture, de l'agro-alimentaire, et de la forêt
    Monsieur Stéphane LE FOLL
  • Préfet de la région Haute-Normandie et Préfet de la Seine-Maritime
    Monsieur Pierre-Henry MACCIONI
  • Directeur de la DREAL Seine-Maritime
    Monsieur Patrick BERG
  • Président de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture
    Monsieur Guy VASSEUR
  • Ministre de l'écologie, du développement durable, et de l'énergie
    Madame Ségolène ROYAL
  • Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie
    Ségolène Royal
  • Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement
    Stéphane Le Foll


Julie SAGAERT started this petition with a single signature, and now has 74,126 supporters. Start a petition today to change something you care about.




This cause needs your help. Every signature counts!