DESTRUCTION SYSTÉMATIQUE DE LA VÉGÉTATION À CALAIS: ÇA SUFFIT !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Depuis plusieurs années, le peu de végétation naturelle de l'agglomération est régulièrement mis en coupes réglées pour des raisons discutables et les destructions s'accélèrent, comme si le vivant, le végétal, la biodiversité n'avaient aucune valeur, aucun rôle : 6000 arbres et arbustes en 2015 à Eurotunnel, défrichements route de Gravelines, plus récemment 3000m2 détruits devant l'hôpital. Et maintenant, on attaque l'environnement patrimonial du Fort Nieulay !

Où cela s'arrêtera-t-il ? Les Calaisiennes et Calaisiens doivent-ils se résoudre à voir leur agglomération devenir un paysage lunaire, désertique ?

Qu'elles soient publiques ou privées, et quelles qu'en soient les raisons, ces destructions sont inacceptables. Les Calaisien.ne.s doivent savoir qu'en détruisant ainsi du végétal, on met en danger leur avenir!

Ces abattages sont contraires à l'urgence climatique que nous vivons, qui, selon le Plan Climat que l’État nous, vous impose, requiert que l'on protège, augmente le végétal afin de mieux stocker le carbone dans le sol et que l'on préserve les populations des risques d'inondations. La présence d'arbres, de végétation contribue au cadre de vie, et au bon équilibre y compris psychique des habitant.e.s, d'autant plus dans la période que nous vivons.

Les enjeux climatiques s'appliquent où que l'on soit.


Nous, citoyen.ne.s de l'agglomération calaisienne, sommes révolté.e.s par cette cette politique de la terre brûlée qui ne résout rien. Nous voulons qu'elle cesse.


Nous vous demandons une réponse à ces questions:

  • Comment comptez-vous concilier obligations climatiques (Pacte pour la Transition que vous avez signé, Madame la présidente, Plan climat...) et destructions régulières de végétation ?
  • Quelle compensation mettrez-vous en place? Une simple compensation financière au Fonds Stratégique de la Forêt et du Bois, avec les impôts des citoyen.ne.s ?
  • Qu'en est-il du plan de boisement demandé par nos associations ? Le remplacement des arbres ne saurait compenser le préjudice subi. Néanmoins, de quelles nouvelles plantations comptez-vous doter la commune, sachant qu'elle devra être plus vaste que la destruction? Où et quand ? 

Enfin, nous demandons l'arrêt immédiat du massacre de la biodiversité sur notre territoire.

Pendant ce temps, le changement climatique s'accélère…


Les associations Citoyennes et Citoyens du Calaisis pour le Climat (4C) et
Environnement et Patrimoine.s du Calaisis (EPAC)

Pour adhérer aux associations: https://calaispourleclimat.fr/ et https://www.facebook.com/epac62