Protégeons les Bois de Roquefort et des Gravettes (Belbeuf)

Protégeons les Bois de Roquefort et des Gravettes (Belbeuf)

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Collectif protection de la forêt de Belbeuf a lancé cette pétition adressée à Municipalité de Belbeuf et à

Pétition des citoyens et usagers de la forêt de Belbeuf (bois de Roquefort et des Gravettes) pour le maintien de son libre accès et sa protection.

          Depuis les années 60, AXA était propriétaire de la forêt de Belbeuf. Depuis plus de 60 ans, les habitants de Belbeuf et des communes alentours,  les enfants, les sportifs, les promeneurs, les écoles, les centres aérés et les associations jouissent de cette belle forêt. Elle est un lieu de rencontres,  d’activités sportives diverses et variées. C’est un lieu paisible où chacun peut se ressourcer, particulièrement en ces temps de confinement. C’est également un formidable terrain de jeux et d’épanouissement pour nos enfants, en témoignent les nombreuses cabanes construites ici et là. Cette forêt, très fréquentée, est également respectée, preuve en est l’absence de détritus et de déchets en son sein. 

Depuis février 2021, ce « poumon » est menacé !

En effet, les Bois de Roquefort et des Gravettes ont été achetés par des propriétaires privés, peu soucieux de l’environnement, qui confisquent sans scrupule à la population l'accès au bois et à ses chemins très fréquentés.

Nos inquiétudes sont multiples : l’accessibilité de la forêt à la population, la sécurité des usagers et le respect de l’environnement.

1- Entraves à l'accessibilité et incivilités

Cette forêt est désormais un lieu de menaces, d’invectives et d’agressivité de la part des acquéreurs ou de leurs représentants. Nombre d’habitants (y compris des enfants!) ont été agressés verbalement et menacés, alors même qu’ils étaient dans leur bon droit, sur des chemins autorisés. Voici, pêle-mêle, des exemples de menaces dont sont victimes les habitants: « une balle perdue est vite arrivée », « ne venez pas par-là, il pourrait vous arriver des bricoles »,  « si vous ne déguerpissez pas dans les 3 minutes, je lâche les chiens »...

Des barbelés ont été installés uniquement sur des chemins, à hauteur d'homme et d'enfant, sans autre but que celui de nuire, constituant ainsi de véritables coupe-gorges pour les vététistes, cyclistes et autres promeneurs.

2- Sécurité

La chasse prévue dans ces bois nous semble inconcevable. Ils sont entourés d'habitations et de routes, traversés par des chemins très fréquentés (communaux, GR...). Un incident de chasse a eu lieu très rapidement après l’acquisition, sur une de nos jeunes belbeuviennes, sur le GR !! La population est donc inquiète du respect des règles élémentaires de sécurité de chasse. Les premières relations entre promeneurs et nouveaux propriétaires nous font craindre le pire.

3- Environnement

L’utilisation sans vergogne (et en toute impunité!) d’engins à moteur, y compris sur les chemins du conservatoire, est scandaleuse pour le respect de la faune et la flore. Les chemins et la flore environnante ont déjà subi les assauts répétés de véhicules motorisés.

Un des propriétaires a demandé l’autorisation de fermer le GR25A afin que de gros véhicules motorisés puissent circuler librement pour exploiter le bois, preuve de la faible considération du propriétaire pour la faune et la flore de "sa" forêt. Heureusement cela a été refusé par la municipalité... ce qui ne l'a pas empêché d'enlever les barrières et circuler avec des engins d'exploitation forestière sur le chemin communal.

Compte tenu du nombre important d’arbres marqués, nous craignons donc une déforestation massive à des fins lucratives.

Nous regrettons vivement que ces 2 Bois n’aient pas été acquis par une Collectivité Publique. Cette zone classée Natura 2000 est un lieu d’habitation pour des espèces animales et végétales protégées. Parmi elles, l’autour des palombes, la chevêche d’Athéna, le damier de la succise, les salamandres, les écureuils roux et la coronelle lisse sont des espèces protégées nationalement.  

Ainsi, un collectif d’habitants de Belbeuf et d’usagers de la forêt s’est constitué.

Ce collectif a alerté différents organismes (OFB, CRPF, Métropole, Natura 2000, CEN, gendarmerie, municipalité...) pour tenter de faire respecter l’environnement et la libre circulation sur les chemins, comme c’est le cas depuis plus de 60 ans.

Nos demandes et revendications sont multiples:

- Accessibilité

- Nous souhaitons le respect de la libre circulation sur les chemins et sentiers de la forêt, en toute quiétude et sérénité, pour tous les promeneurs, sportifs et enfants...

- Sécurité

- Nous souhaitons le retrait immédiat de ces barbelés par ceux qui les ont installés. En cas de refus de leur part, nous solliciterons Monsieur le Maire, officier de police sur le territoire de la commune, pour qu'il prenne, au titre du principe de précaution et de danger pour la sécurité civile, un arrêté municipal interdisant les barbelés sur les parcelles concernées.

-  Nous souhaitons que la chasse soit réalisée dans le respect du plan de chasse et des règles élémentaires de sécurité, par des chasseurs conscients des contraintes liées à ce territoire: terrain accidenté, traversé par de nombreux chemins ouverts aux promeneurs, proximité de zones habitées et de routes (dont les chemins du conservatoire et le GR25A).

- Nous souhaitons que les armes de chasse utilisées soient compatibles avec les contraintes sus-mentionnées.

- Nous souhaitons que l’OFB soit d’une vigilance extrême vis à vis du respect des règles du plan de chasse.

- Nous souhaitons que les chasses soient réalisées avec une fréquence compatible avec la quiétude des habitants, et signalées bien à l’avance.

- Nous souhaitons pouvoir contacter l’OFB  pour une intervention rapide dès qu’un manquement est constaté.  

Si les règles de sécurité n'étaient pas respectées, nous solliciterons Monsieur le Maire, officier de police de la chasse sur le territoire de la commune, pour qu'il prenne, au titre du principe de précaution, un arrêté municipal interdisant la chasse sur les parcelles concernées.

- Sur le plan environnemental:

- Nous souhaitons que les véhicules motorisés des propriétaires soient interdits, de même que la coupe des arbres aux périodes de nidification et de reproduction.

- Afin que cette situation préjudiciable pour les forêts en général se reproduise plus, nous souhaitons que les collectivités publiques disposent d’un droit de préemption sur les espaces naturels...

- Nous souhaitons que ces bois, siège d'une importante Biodiversité, soient classés Réserve Naturelle Régionale, voire Nationale.

Pour conclure, nous exigeons que les habitants de Belbeuf et des alentours, les sportifs, les randonneurs, les amoureux de la nature etc... puissent profiter de ces bois en toute sécurité comme ils avaient coutume de le faire depuis plus de 60 ans, et que cet environnement privilégié soit préservé.

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !
Quand elle atteindra 25 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !