Multinationales et profits de la honte : l'exploitation du peuple Ouïghour

Multinationales et profits de la honte : l'exploitation du peuple Ouïghour

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !


Chères Citoyennes, Citoyens

Je m’appelle Laïla, je suis mariée et maman de 3 enfants, je suis fonctionnaire et j’habite Dijon.

Concernée depuis toujours par la persécution des minorités dans le monde, et de la souffrance en générale, j’ai repris espoir lorsque le monde entier s’est indigné devant la mort de George Floyd....

Dans les minorités qui subissent des atrocités au vu et au su de tous, il y a celle des Ouïgours en Chine.

Parcourez cette liste d'entreprises* rapidement, si vous y voyez une marque que vous consommez, alors vous avez encore plus le pouvoir d'agir et d'aider une une minorité chaque jour torturé et persécuté dans la province du Xinjiang en Chine.

Cette minorité , ce sont les Ouighours. Ils sont aujourd'hui détenus dans des camps d'internements ou ils subissent d’innombrables tortures et sont forcés à travailler pour notamment, de grands groupes internationaux via leurs sous-traitants en Chine.

L'Institut Australien de Stratégie Politique (ASPI) vient de publier un rapport et dénonce le fait que " la Chine a transféré des dizaines de milliers de membres de la communauté musulmane Ouighour détenus dans des camps d'internement vers des usines fournissant au moins 80 des plus grandes marques mondiales"

En parcourant cette liste, mon sang s’est glacé, ces marques faisaient partie de mon quotidien : mon dernier sac que j’avais acheté chez Lacoste, mon tailleur Zara ou le pyjama que j’avais sur le dos de chez H&M, pour moi s’en était trop !
Je ne pouvais pas participer à une infamie pareille il fallait que j’agisse. C’est pourquoi j’ai lancé une pétition.

Le député Européen Raphael Glucksmann, annonçait dans un tweet le 19 juin , avoir reçu l'engagement de la marque Adidas "à ne jamais recourir dans sa chaine de production aux travailleurs forcés Ouighours et à couper toute relation avec des fournisseurs le faisant." Lacoste a également pris des engagements en ce sens selon le député européen. QUID des 81 autres grandes marques impliquées dans la mise en esclavage d'un peuple?  

C'est une excellente question, alors nous, citoyennes et citoyens, interpellons les responsables de ces grands groupes en leur disant qu'à l'heure où des voix partout dans le monde s'élèvent contre le racisme , les injustices, et pour l'égalité entre les hommes, ces multinationales ne peuvent rester indifférentes pour des questions d'argent devant cette situation. Comme Adidas et Lacoste, ils doivent s'engager et refuser l'exploitation d'un peuple à qui l'on a retiré tous ses droits et sa dignité.

Faisons nous entendre, mobilisons nous en masse et soutenons cette pétition pour que les Ouighours puissent retrouver leur dignité et leur liberté mais aussi que plus jamais un peuple ne puisse être exploité et persécuté  dans le silence , nous sommes tous concernés, nous sommes tous consommateurs.

C’est nous, citoyens qui pouvons réellement avoir un impact et faire bouger les lignes.

* liste complète des 81 entreprises citées par l'Aspi:

 Abercrombie & Fitch, Acer, Alstom, Amazon, Apple, ASUS, BAIC Motor, BMW, Bombardier, Bosch, BYD, Calvin Klein, Candy, Carter’s, Cerruti 1881, Changan Automobile, Cisco, CRRC, Dell, Electrolux, Fila, Founder Group, GAC Group (automobiles), Gap, Geely Auto, General Electric, General Motors, Google, H&M, Haier, Hart Schaffner Marx, Hisense, Hitachi, HP, HTC, Huawei, iFlyTek, Jack & Jones, Jaguar, Japan Display Inc., L.L.Bean, Land Rover, Lenovo, LG, Li-Ning, Mayor, Meizu, Mercedes-Benz, MG, Microsoft, Mitsubishi, Mitsumi, Nike, Nintendo, Nokia, The North Face, Oculus, Oppo, Panasonic, Polo Ralph Lauren, Puma, Roewe, SAIC Motor, Samsung, SGMW, Sharp, Siemens, Skechers, Sony, TDK, Tommy Hilfiger, Toshiba, Tsinghua Tongfang, Uniqlo, Victoria’s Secret, Vivo, Volkswagen, Xiaomi, Zara, Zegna, ZTE.