Pour que le Vélodrome soit réservé toute l'année aux Clubs Cyclistes

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


En 2000, nous avons pris pour objectif la constitution d’un grand club à travers l’apprentissage et la formation des jeunes. D’où la création cette année-là de l’Ecole de Cyclisme du L.S.E.. Celle-ci est basée depuis cette date, au Vélodrome Georges PREVERAL, dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon 6e.

Cette structure a permis de faire émerger de nombreux coureurs de niveau national et, plus particulièrement, deux évoluant encore aujourd’hui dans les pelotons professionnels, Maxime BOUET et Julien BERARD, et Florian VERNAY plusieurs fois champion de France sur piste et membre de l’Equipe de France à l’INSEP dans les années  2007/2008.

Au fil des années, pour parfaire cette école, nous avons investi fortement dans la formation des éducateurs. Pour s’approcher encore plus du haut niveau, en 2015, c’est notre Centre de Formation qui voit le jour, avec l’augmentation du nombre d’éducateurs et la signature d’une convention d’horaires aménagés avec le lycée FAYS de Villeurbanne.

A ce jour, ce sont 13 éducateurs diplômés qui constituent l’encadrement technique (3 brevets d’Etat et 10 brevets Fédéraux).

Le sérieux de ce travail permet à nos jeunes « champions » de briller au niveau régional, mais aussi national (vainqueurs du Trophée National du Jeune Pistard le week-end dernier à St Etienne).

Pour l’ensemble de ces investissements, tant des coureurs, que des éducateurs et des parents, l’un des principaux soutiens de la ville se matérialise par la mise à disposition du Vélodrome (évalué par le service des sports à 24 000€).

Seul problème, à l’heure actuelle, l’organisation au centre de ce Vélodrome (tout juste rénové, ce n’est certainement pour les beaux yeux du Club !), et ce au beau milieu de la saison des compétitions, du tournoi de tennis Open Parc, nous exclut de celui-ci pendant plus d’un mois, sans concertation d’aucune sorte. Il y a certainement d’autres lieux pour organiser ce genre de manifestation (dans un des nombreux clubs de tennis par exemple).

Les plus jeunes de l’École de Route se retrouvent au gymnase Colbert Lyon 8e peu adapté à leur sport (terrain avec gravillons et petits bouts de verre ...), et très éloigné de la piste cyclable menant au circuit de Miribel et du Plateau qu'empreinte le Centre de Formation, de nos bureaux administratifs et de nos locaux techniques.

Dans ce mois de mai, nous devons préparer, malgré tout, nos pistards pour les championnats Auvergne/Rhône-Alpes, qualificatifs pour les championnats de France, dans le plus grand désintérêt de nos élus.

De plus, les compétitions sur piste qui auraient dû avoir lieu à Lyon sont délocalisées à Commentry, 250 km de Lyon ou 350 km de Valence, nouvelle région (Auvergne-Rhône Alpes) oblige.

Il est affligeant de constater combien la Ville de Lyon, la Préfecture du Rhône et la Région Auvergne-Rhône Alpes n'ont que faire de l'un des fleurons sportifs locaux. Et tout cela n'est qu'un début, puisque d'autres événements sportifs autres que le vélo sont déjà prévus pour l'an prochain.

Nous sommes donc aujourd’hui des SDF.



Magali compte sur vous aujourd'hui

Magali AUBERTIN ZAAFOURI a besoin de votre aide pour sa pétition “Mr le Maire Georges Képénékian : Pour que le Club cycliste Lyon Sprint Évolution ne soit pas délogé en pleine saison de son lieu d'entrainement : le Vélodrome de la Tête d'Or”. Rejoignez Magali et 407 signataires.