Victory

Require sexual violence prevention and intervention at festivals in the City of Montreal

This petition made change with 582 supporters!


~La version française suit~

Call to Action: Require sexual violence prevention and intervention at music and culture festivals taking place in and regulated by the City of Montreal

When someone attends a music festival, they are joined by thousands of other people, often over the span of multiple days, who come to hear their favorite bands and artists, enjoy great food and drink, maybe buy a concert t-shirt and socialize. In spite of festivals being designed for people to have fun, some people use these spaces to perpetrate sexual assault. As recent media coverage has shown, sexual violence at music festivals is a serious issue that is being experienced across the country and all over the world.  Here in Montreal, a young woman was slipped the date rape drug in her drink at Osheaga. In rural Ontario, at the Wayhome music festival, a 20-year old man was arrested for sexual assault. These incidents reflect what research has confirmed – perpetrators of rape are using music festivals to engage in predatory behaviour and target people, mostly young women, for sexual assault.

In 2013, more than 1/4 of all cases of sexual assault presented to the Ottawa Hospital had occurred at mass gatherings, such as a music festival*.

In response to this increased risk for sexual assault, some cities across the country have implemented sexual violence prevention and intervention initiatives at music festivals.  For example, the City of Ottawa funds Project SoundCheck**, a sexual violence prevention training program specifically designed for music festivals. Project SoundCheck is delivered by the Sexual Assault Network (SAN) of Ottawa and the Ottawa Coalition to End Violence Against Women (OCTEVAW).

Municipal authorities play an incredibly important role in the prevention and mitigation of this risk, as they determine which rules, policies, and measures event organizers must comply with in order to obtain a permit to hold the event. Municipal authorities are also in the best position to fund and promote sexual violence prevention and intervention initiatives that all event organizers can then access and utilize.

The City of Montreal has no policies, requirements, or initiatives in place to protect people from sexual violence at music festivals, nor does it fund any specialized sexual violence prevention and intervention training programs targeted at training event organizers and staff.

We, the undersigned, believe that the risk of sexual violence at festivals and events needs to be taken seriously, and that the safety of all festival attendees, including women, needs to be paramount at all events. 

We demand that the City of Montreal implement the following recommendations for all music and culture festivals and events:

Fund, create and provide the following resources: 

  1. A specialized training program, similar to the City of Ottawa’s Project SoundCheck, for festival staff and volunteers on sexual violence awareness, prevention and intervention. Having a community-based resource in place will allow for festivals to have a local resource to draw upon to meet their event permit obligations.
  2. Support the on-site presence of specialized local community organizations at festivals and events to provide on-site support services and resources for festival employees and attendees, such as the Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montreal (CVASM).
  3. Specialized sexual violence training for paramedics, nurses, counsellors and police so that whomever is called on to be present at a music festival is capable and prepared to respond sensitively to instances of sexual violence.
  4. A sexual violence bystander intervention public education campaign to be used by festivals as a resource to educate festival attendees on what role they can safely play in sexual violence prevention and intervention.

Require festival promoters to fulfill the following requirements in order to obtain a city event permit:

  1. Create a sexual violence prevention and intervention implementation plan outlined in their application.
  2. Train all staff and volunteers, including security, on sexual violence prevention and intervention.
  3. Provide sexual violence prevention and awareness information on their website and on-site. This information should be shared in various mediums (e.g., pamphlets, site map, smartphone application), and should aim to educate event attendees on the proper actions to take when someone is in distress or if they witness an incidence of sexual violence on-site (i.e., bystander intervention).
  4. Provide clear on-site visibility markers of sexual violence support resources to ensure that festival attendees know where to go in cases of an emergency. The website, site map and any on-site info materials should also include information on where to find appropriate support on-site.
  5. Hire and train an assigned on-site point-person responsible to listen to any festival attendee concerns and reports of sexual violence occurring on-site.
  6. Create an on-site safe-space where trained nurses, paramedics and counsellors can be accessed.
  7. Require vendors at all festivals to sell all beverages in covered containers only.
  8. Ensure that there is an appropriate security and medic presence and visibility within large crowds throughout the duration of the event. This is so that event attendees are able to reach out for help if they require immediate assistance and are unable to get out of the crowd on their own.

~English version above~

Appel à l'action : Exiger la prévention et l’intervention de la violence sexuelle aux festivals de musique et culture qui ont lieu dans et sont réglementés par la Ville de Montréal
 
Quand quelqu'un assiste à un festival de musique, souvent sur une durée de plusieurs jours, cette personne est rejointe par des milliers d'autres personnes qui viennent pour entendre leurs groupes et artistes préférés, profiter de la bonne nourriture et la boisson, peut-être acheter un t-shirt de concert et socialiser. En dépit des festivals étant conçus pour avoir du plaisir, certaines personnes utilisent ces espaces pour commettre des agressions sexuelles. Comme la couverture médiatique récente a démontré, la violence sexuelle dans les festivals de musique est un problème grave qui est vécu à travers le pays et partout dans le monde. Ici à Montréal, une jeune femme a été glissé la drogue du viol dans sa boisson au festival de musique Oshéaga. Dans les régions rurales de l'Ontario, au festival de musique Wayhome, un homme de 20 ans a été arrêté par la police pour une agression sexuelle. Ces incidents reflètent ce que la recherche confirme – les responsables de viols utilisent les festivals de musique comme des opportunités pour adopter des comportements prédateurs et cibler des personnes pour exécuter des agressions sexuelles, et ce, principalement envers des jeunes femmes.

En 2013, plus de 1/4 de tous les cas d'agression sexuelle présentés à l'Hôpital d'Ottawa ont eu lieu lors de rassemblements de masse tels que les festivals de musique*.

En réponse à ce risque accru pour les agressions sexuelles, certaines villes à travers le pays ont mis en œuvre des initiatives de prévention et d'intervention envers la violence sexuelle dans les festivals de musique. Par exemple, la Ville d'Ottawa finance le projet SoundCheck**, un programme de formation sur la prévention de la violence sexuelle spécialement conçu pour les festivals de musique. Le projet SoundCheck est délivré par le Sexual Assault Network (SAN) d'Ottawa et la Coalition d'Ottawa contre la violence faite aux femmes (COCVFF).

Les autorités municipales jouent un rôle extrêmement important dans la prévention et l'atténuation de ce risque, car elles déterminent quelles règles, politiques, et mesures que les organisateurs d'événements doivent respecter afin d'obtenir un permis pour tenir leur événement. Les autorités municipales sont également dans la meilleure position pour financer et promouvoir des initiatives de prévention et intervention sur la violence sexuelle, dont tous les organisateurs d'événements pourraient ensuite accéder et utiliser.

La Ville de Montréal n'a pas de politique, d'exigences ou d'initiatives en place pour protéger les gens contre la violence sexuelle dans les festivals de musique. La ville ne finance pas des programmes de prévention et intervention sur la violence sexuelle, ni de formation sur les interventions spécialisées axé envers les organisateurs et le personnel de ces événements.

Nous, soussignés, croyons que le risque de violence sexuelle dans les festivals et événements doit être pris au sérieux, et que la sécurité de tous les participants de ces événements, y compris les femmes, doit être primordiale dans tous les cas.

Nous exigeons que la Ville de Montréal met en œuvre les recommandations suivantes pour tous les festivals de musique et culture :

Subventionner, créer et soutenir les ressources suivantes :

  1. Un programme de formation spécialisé dans la sensibilisation, la prévention et l’intervention en matière de violence sexuelle, similaire au projet SoundCheck de la Ville d’Ottawa, pour le personnel et les bénévoles du festival. Mettant une telle ressource communautaire en place permettra aux festivals d’y faire appel afin de rencontrer les exigences du permis d’événement.
  2. Favoriser la présence d’organismes communautaires spécialisés aux festivals et aux événements pour fournir des services et des ressources de support aux employés et participants du festival, tel que le Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal (CVASM).
  3. Des formations pour le personnel de secours, les infirmiers, les conseillers et les policiers quant à la manière la plus efficace et sensible de réagir aux incidences de violence sexuelle.
  4. Une campagne publicitaire éducative pour les témoins de violence sexuelle à être utilisée par les festivals pour éduquer les participants sur leur rôle dans la prévention et l’intervention dans des incidences de violence sexuelle.

Obliger les promoteurs des festivals à remplir les exigences suivantes afin d’obtenir un permis d’événement de la Ville :

  1. Créer et exposer dans leur demande de permis un plan de mise en œuvre de la prévention et de l’intervention concernant la violence sexuelle.
  2. Former tout personnel et bénévoles, incluant le personnel de sécurité, quant aux mesures de prévention et d’intervention dans les incidences de violence sexuelle.
  3. Fournir de l’information concernant la sensibilisation et la prévention de la violence sexuelle sur leur site web et lors de l’événement. Ces informations devraient être disponibles en plusieurs formats (ex : des brochures, la carte des lieux, applications pour téléphones intelligents) et devraient viser à éduquer les participants sur les mesures à prendre pour aider quelqu’un en détresse ou s’ils sont témoins de violence sexuelle.
  4. Fournir des repères clairs et visibles sur place indiquant les ressources de support contre la violence sexuelle afin d’indiquer aux participants où se rendre en cas d’urgence. Des telles informations devraient également être disponibles sur le site web de l’événement, la carte des lieux, et tout matériel informationnel sur place.
  5. Engager et former une personne ressource sur place à qui les participants peuvent communiquer tout souci et dénoncer toute incidence de violence sexuelle.
  6. Créer un espace sécuritaire sur place où se trouve des infirmiers, personnel de secours et conseillers.
  7. Obliger tout vendeur sur place à vendre tout breuvage dans des contenants scellés.
  8. Assurer une présence adéquate et visible du personnel de sécurité et de secours dans la foule durant l’événement afin d’aider les participants nécessitant de l’assistance immédiate et incapables de sortir de la foule seuls.

Sources: * Sampsel, K., Godbout, J., Leach, T., Taljaard, M., & Calder, L. (2015). Characteristics associated with sexual assault at mass gatherings. Emergency Medicine Journal, 0, 1-5. link to article; ** Project SoundCheck/Projet SoundCheck

 

 



Today: Melanie is counting on you

Melanie Doucet needs your help with “Montreal City Council: Require sexual violence prevention and intervention at festivals in the City of Montreal/Exiger la prévention et l'intervention de la violence sexuelle dans les festivals de la Ville de Montréal”. Join Melanie and 581 supporters today.