Pour sauver les ours mutilés pour leur bile en Asie

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


Le 23 mars dernier, l’agence britannique EIA (Environmental Investigation Agency), révélait dans une enquête que le gouvernement chinois avait inclus un produit contenant de la bile d’ours dans la liste des médicaments prescrits pour lutter contre le Covid-19.

En Chine, la bile utilisée par la médecine traditionnelle est extraite en insérant un cathéter, une seringue ou un tuyau dans la vésicule biliaire de l'animal au cours d'un processus invasif et très douloureux.

Il faut savoir que la majorité des ours sont gardés de "façon permanente dans des cages, parfois tellement petites qu'ils sont incapables de se retourner ou se tenir sur leurs quatre pattes". Et il n'est pas rare qu'ils souffrent de malnutrition, de déshydratation ou de maladies plus graves !!

L'Organisation mondiale de la santé affirme qu'il n'existe pour l'heure aucun remède contre le COVID-19 même si certains médicaments, comme les antidouleurs ou le sirop pour la toux, peuvent traiter les symptômes associés à la maladie.

Par cette pétition, je demande à Monsieur Zhai Jun ambassadeur de la chine en France, l'interdiction immédiate du commerce de bile d'ours en Chine et la fermeture des fermes d'élevage.