NON au bétonnage du front de mer de STELLA-PLAGE

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Stella-Plage est la dernière station balnéaire sur les centaines de kilomètres de côte des Hauts de France, à bénéficier encore d'un front de mer dégagé, en partie préservé.

Stella-Plage a encore la possibilité de marquer sa différence et devenir une référence via un projet d'aménagement doux, respectueux de l'environnement et surtout ne reproduisant pas les erreurs du passé qui ont défigurées de nombreuses stations voisines par un bétonnage excessif.

Gardons nos vues sur la mer en venant des 3 boulevards qui fait l'une de nos spécificités très appréciée, gardons cet espace aéré qui est un lien entre mer et dune, créons un espace dédié à la nature, à la promenade, à la détente, aux loisirs, à l'attractivité de notre station balnéaire par de petits commerces et des structures d'accueil des sports et activités liées au bord de mer.

Nous n'avons pas besoin de "cages à lapin" pour touristes ou qui servent de produits de défiscalisation. Nous avons déjà beaucoup trop d'immeubles sur la commune qui sont très peu occupés. Nous avons besoin de logements à l'année, d'activités économiques et de loisirs. Nous avons besoin de matérialiser ici l'identité de Stella-Plage !

Le dernier projet proposé sur cet espace comprenait 10 immeubles de 4 à 6 niveaux avec des ruelles étroites entre chaque immeuble ne permettant pas de garder les vues sur mer des grands boulevards. Ce projet ne comportait qu'un commerce et supprimait de nombreuses places de stationnement publiques... Le tribunal administratif y avait mis un terme en déclarant une grande partie de cette zone inconstructible puisqu'elle est dans la bande des 100m du rivage protégée par la loi littoral. Cependant Le président de la CA2BM et le Maire de Cucq ont fait appel de cette décision et il semble que la Cours d'appel ai cassé le jugement de 1ère instance.

Cette pétition a pour objet de dire NON au bétonnage du front de mer et de faire part aux élus de la CA2BM (qui a la compétence urbanisme) et aux élus majoritaires de Cucq ( les élus minoritaires sont déjà convaincus) du souhait de la population d'un aménagement équilibré, respectueux du cadre de vie et de l'environnement du front de mer, ambitieux, novateur et constructif pour l'attractivité de notre commune.