Non à l’expulsion des réfugiés soudanais des Hautes-Alpes vers la Norvège !

Nos amis d'origine soudanaise Hussain et Aymen ont été convoqués à la préfecture des Hautes-Alpes où leur a été remis un laissez-passer pour la Norvège avec ordre de quitter le territoire français le 23 mai 2017. Cette décision se fait en application du règlement européen dit « DUBLIN III ».

            La Norvège est en effet le pays dans lequel leur identité a été contrôlée pour la première fois dans l'espace où ce règlement s'applique (Union Européenne plus 4 pays associés, dont la Norvège). 

             Des collectifs citoyens ont accompagné et soutenu le groupe de migrants dont Hussain et Aymen font partie depuis leur arrivée dans les Hautes-Alpes en novembre 2016. Nous, membres de ces collectifs, n'acceptons pas cette décision d'expulsion prise par la préfecture car nous jugeons qu'elle va à l'encontre de la dignité humaine et des droits fondamentaux des personnes.

            Certaines préfectures en France ont d'ailleurs appliqué différemment le règlement DUBLIN III, permettant ainsi aux personnes accueillies que leurs demandes d’asile soient examinées en France. Il suffit en effet aux préfets de laisser passer un délai de six mois pour que le règlement ne soit plus applicable. Ce délai venait à échéance au mois de juin pour Hussain et Aymen, le préfet avait le choix de laisser expirer ce délai, ce qu'il n'a pas fait. 

            Il aurait suffi que ces deux jeunes gens échouent dans un « bon » département pour que leur sort soit différent. Eux et leurs amis ne peuvent comprendre, et nous ne pouvons accepter, que leur destin dépende de tels aléas administratifs. C'est une injustice indigne de la haute idée qu'ils ont, et que nous avons, de la France et de sa devise.

 De plus :

  •  5 mois d'attente et d'espoirs s'achèvent par une obligation de quitter la France, ce que ne laissait pas supposer le long délai sans réaction de l’administration. Cela nous paraît être une forme de maltraitance psychologique envers des personnes déjà rendues très fragiles par leurs histoires et leurs parcours de vie.
  •  Hussain et Aymen se sont présentés à tous les rendez-vous administratifs, ont fait preuve d'une grande volonté d'intégration (cours de français quotidiens, liens d'amitié tissés, intérêt pour la culture française), ont accepté des conditions d'accueil que nous estimions parfois précaires.
  • La Norvège applique des conditions de demande d'asile très strictes et les renvois dans le dernier pays traversé avant la Norvège (ici la Russie) ou dans le pays d'origine (Soudan) sont fréquents, avec les dangers de mort ou d'incarcération périlleuse que cela comporte.

Pour toutes ces raisons, nous demandons ce jour à Monsieur le Préfet des Hautes-Alpes de lever cet  ordre d'expulsion et de bien vouloir agir pour que ni dans les Hautes-Alpes, ni ailleurs en France, de telles décisions ne puissent se reproduire.

This petition will be delivered to:
  • Monsieur le Préfet des Hautes-Alpes


    Bernard VATANT started this petition with a single signature, and now has 1,944 supporters. Start a petition today to change something you care about.