Victoire

Retour à la gratuité pour tous les usagers de "la Médiathèque les 4 Chemins" de la Trinité

Cette pétition a abouti avec 2 119 signatures !


Monsieur le Maire,

Suite à la délibération de la séance du 14 décembre 2017, le conseil municipal a décidé d’instaurer une tarification applicable aux usagers non Trinitaires de la médiathèque « les 4 chemins ». Les non Trinitaires doivent donc, à compter du 1er janvier 2018, s’acquitter d’une cotisation annuelle de 30€ par personne pour pénétrer dans l’enceinte de notre médiathèque.

Jusqu’à ce jour notre commune pouvait s’enorgueillir de disposer d’un véritable joyau culturel, animée par une équipe professionnelle et dynamique, sans cesse en quête d’innovation. Une médiathèque qui ouvrait gratuitement les portes de la connaissance, des savoirs, de l’imaginaire et de la création à un public de plus en plus large, qu’il soit Trinitaire ou pas.

L’instauration de cette cotisation aura comme effet d’interdire l’accès à notre médiathèque à de nombreuses familles déjà en difficulté. Des enfants, des étudiants, des chômeurs, des personnes handicapées n’auront plus la possibilité de consulter des ouvrages, étudier, participer à des ateliers, s’ouvrir à la culture et continuer de s’insérer dans la vie sociale de notre république.

Quand tant de communes peinent à aller de l’avant, La Trinité s’apprête à faire un gigantesque retour en arrière. Mais il est encore temps Monsieur le Maire ! Faites-en sorte que notre commune redevienne le bel exemple d’ouverture à la culture pour tous qu’elle a été.

Nous vous demandons donc, Monsieur le Maire, d’annuler cette mesure et de revenir à la gratuité de « la médiathèque les 4 chemins » pour tous.

Vous en remerciant très sincèrement,

Vos administrés et usagers de la médiathèque municipale



Frédéric compte sur vous aujourd'hui

Frédéric SCOFFIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Maire de La Trinité : Retour à la gratuité pour tous les usagers de "la Médiathèque les 4 Chemins"”. Rejoignez Frédéric et 2 118 signataires.