Pétition fermée

NON aux parcs d'éoliennes géantes en Charente périgourdine (vallées Bandiat Tardoire)

Cette pétition avait 312 signataires


 Nous sommes des familles, des couples, de tous âges et professions : agriculteurs, artisans, étudiants, salariés du public et du privé, retraités, travailleurs indépendants... Nous vivons ou avons choisi de vivre en milieu rural pour participer à la vie et au développement de ce territoire. Certains y ont installé leurs familles dans un cadre calme et propice à la restauration de bâtisses de caractère, d'autres y ont leurs souvenirs d'enfance, leurs maisons de famille, leurs exploitations et outils de travail.

Le patrimoine bâti et culturel, les paysages, la diversité des milieux naturels constituent des atouts d’avenir, en terme de qualité de vie et de potentiel touristique, de ce secteur de la Charente périgourdine.

Depuis de longue date nous avons tous investi dans l'isolation de nos maisons, rénové nos systèmes de chauffage, utilisé des matériaux écologiques, développé des jardins et potagers souvent sans utiliser de produits phytosanitaires pour respecter nos terres. Nous y avons investi le travail d’une vie et pour la plupart toutes nos économies.

Mais quelques promoteurs se sont intéressés à nos hameaux. D'abord discrètement, ils ont convaincu certains élu(e)s et une poignée de propriétaires de parcelles qu'il y avait un nouveau moyen miraculeux et "vert" pour compenser la baisse des dotations, compléter les revenus....LES PARCS INDUSTRIELS ÉOLIENS.

Nous ne parlons pas des éoliennes qui bordent les autoroutes et qui attirent les regards des enfants sur le chemin des vacances....Non, non ....nous parlons d'aérogénérateurs de 200 mètres de haut en bout de pales installés à 500 mètres de nos maisons. 

Ce que nous avons compris c'est que le mix énergétique auquel nous sommes tous favorables est aujourd’hui imposé sous la forme d’une chimère à notre milieu rural. Ce sont les parcs d'éoliennes industrielles qui sont proposés, clés en mains, aux élus par des sociétés privées qui sont portées par des lobbys très puissants. Nos maisons invendables, nos vies près des machines, la faune et la flore sacrifiées, les nuisances sonores, les problèmes de santé (L'Académie nationale de médecine a alerté les autorités, une étude est en cours sur les dangers des infrasons menée par l'ANSES)...

Ces parcs, de l’aveu même des opérateurs, sont construits dans le but d’être revendus comme autant de sociétés à des fonds de pension internationaux. Comment peut-on imaginer que les populations puissent conserver le moindre contrôle sur ces mastodontes venus vampiriser nos campagnes ? Quel organisme fera respecter les règlementations (sécurité, environnement, bridage, démantèlement...) à des holdings internationales ?

Face à cela, la mobilisation est primordiale, celle des citoyens vivant dans les hameaux ou les maisons isolées, dans les villages aux alentours. 

Comprenez qu'il ne s'agit pas pour nous de combattre l'éolien mais de mettre en lumière ce processus de développement autoritaire d'un éolien industriel qui fait sortir du champ de la décision les personnes impactées. L'avis des riverains, qui seront concernés au quotidien par la présence de ces machines, n'est recensé qu'au moment de l'enquête publique, c'est à dire après le dépôt du permis. Souvent tout est joué, les cartes ont été distribuées, le cadre réglementaire suivi à la lettre.

Nous lançons l'alerte. Seule la mobilisation de chacun d’entre nous peut permettre d’arrêter ces projets.

Nous représentons quatre  associations qui regroupent plus d'une centaine d’adhérents. Vigilance Souffrignac et environs (Souffrignac, Feuillade), Éole et moi (Charras), Contre l'éolien à Saint Germain de Montbron et environs, À bout de souffle Vouthon - Val de Tardoire (Vouthon, Vilhonneur).

Nous n’accepterons pas ces projets dans ce contexte local et social. Certains habitants de Feuillade sont susceptibles d’être encerclés par les deux projets. Les communes de Vouthon et de Saint Germain de Montbron sont également porteuses d'un projet de parc immense. Le mitage du territoire est en marche alors que d’autres projets de développement durable sont possibles et porteurs car nous sommes tous très sensibles aux problématiques environnementales.

Nous demandons l'arrêt des projets d'éolien industriel déjà lancés à Souffrignac, Feuillade, Charras, Vilhonneur, Vouthon et Saint Germain de Montbron. Nous souhaitons être au centre des décisions qui nous concernent. Nous désirons être porteurs de projets dont nous serions les acteurs et vous demandons de nous aider à impulser des initiatives locales et adaptées à notre environnement rural paysager et humain.

Oui aux projets citoyens de développement durable dans nos communes

Non aux parcs industriels surdimensionnés d'aérogénérateurs et à la création de zones rurales sacrifiées

 

Les présidentes et présidents pour leurs associations 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Collectif Alerte citoyenne Charente périgourdine contre les éoliennes industrielles compte sur vous aujourd'hui

Collectif Alerte citoyenne Charente périgourdine contre les éoliennes industrielles a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le commissaire enquêteur: NON aux parcs industriels d'éoliennes géantes en Charente périgourdine ( vallées du Bandiat et de la Tardoire)”. Rejoignez Collectif Alerte citoyenne Charente périgourdine contre les éoliennes industrielles et 311 signataires.