Pétition fermée

Stop au projet d'extension du parc naturel de l'Île Nancy qui doit rester sauvage

Cette pétition avait 250 signataires


Gaspillage de l'argent public 

Alors que les moyens manquent à Andrésy pour les dépenses indispensables (activités périscolaires, entretien des écoles, des voiries, des bâtiments publics...) il est inadmissible de consacrer 1 400 000 € à un projet qui n'est pas une nécessité et ne répond pas à une demande des Andrésiens.  Il est à noter que le coût annuel de l'entretien n'a pas été chiffré. 

 Un projet irrespectueux de l'environnement naturel

 L'île Nancy se trouve dans une zone de Protection du Patrimoine  Architectural, Urbain et Paysager et le projet prétend impacter "le moins possible les milieux naturels".  Cependant l'implantation d'éoliennes agricoles est prévue pour créer une zone humide et, sous couvert d'écologie, des arbres seront encore abattus. Aucune étude d'impact environnemental n'a été faite. Quelles seront les répercussions, en plus du flux de touristes, sur la faune et la flore naturelles (dont la chauve-souris, espèce protégée par le code de l'environnement) ?

 Projet irréfléchi

 L'aménagement est entièrement localisé en zone vulnérable inondable (aléas très forts, avec plus de 2m de submersion, selon le PPRI, Plan de Prévention des Risques d'Inondation).  Si l'on reconnaît que les aménagements sont susceptibles d'être immergés, comment justifier le maintien du projet, sachant que les crues régulières endommageront  les installations ? Quel sera l'impact d'un afflux supplémentaire de touristes sur l'île ? Où stationneront-ils ? Comment la sécurité sera-t-elle assurée ? La municipalité ne répond pas à ces questions. 

Absence de concertation

 En décembre dernier la municipalité d'Andrésy a organisé une exposition de présentation du projet d'extension du parc de l'île Nancy. Cette exposition a eu lieu sur une courte période, juste avant les fêtes de fin d'année pendant les heures de bureau.  Seulement 118 personnes s'y sont rendues. 47 Andrésiens se sont exprimées sur le registre de la mairie (dont 27 avis défavorables).   Il n'y a pas eu d'enquête publique, malgré des obligations légales. Depuis la présentation de décembre, il est impossible de trouver des informations sur ce projet à géométrie variable, qui a déjà subi plusieurs modifications. Le site de la ville est muet sur un projet qui va altérer ce que le maire appelle lui-même "un joyau du patrimoine naturel andrésien". Les citoyens n'ont pas été concertés sur un projet qui a été élaboré à leur insu. 

        IL EST DES CAUSES QUI MERITENT D'ÊTRE DEFENDUES

·           SAUVONS L'ÎLE NANCY D'UN AMENAGEMENT IRRESPECTUEUX   DE LA NATURE ET IRREFLECHI DANS LA DUREE.

·         · PRESERVONS LE PATRIMOINE NATUREL DE NOTRE VILLE

 

 Exprimez votre opposition au projet en signant la pétition du collectif Andrésy Trank'île.

Le collectif Andrésy Trank'île regroupe des Andrésiens qui se mobilisent pour la défense de l'île Nancy indépendamment de toute appartenance à un parti ou un syndicat.

 

       



Andresy compte sur vous aujourd'hui

Andresy TRANKILE a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Hughes Ribault, maire d'Andrésy: Stop au projet d'extension du parc naturel de l'Île Nancy qui doit rester sauvage”. Rejoignez Andresy et 249 signataires.