Exigeons le maintien des trains et des guichets sur la ligne CAEN-LE MANS-TOURS

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


       DÉFENDONS LE SERVICE PUBLIC ET L'ENVIRONNEMENT !

Exigeons le maintien des trains et des guichets sur la ligne CAEN-LE MANS-TOURS

La présence des services publics a été un axe important des revendications qui ont été portées lors du grand débat et notamment dans les zones rurales. Quelques semaines après le grand débat et les effets d’annonce passés, il en ressort que la politique des transports mise en place s’oppose à cette demande légitime et se traduit par une accélération du processus de démantèlement de la SNCF.

Les fermetures de guichets deviennent effectives juste quelques jours après l’annonce faite par la SNCF, comme à Alençon dont la gare a été totalement rénovée.

Ces choix sont menés conjointement avec la Présidence de la Région de Normandie.

Ainsi, provoquant des déséquilibres territoriaux à terme catastrophiques, Mr Morin, Président de la Région Normandie, poursuit dans la casse des dessertes transversales. Après Caen-Rennes, c’est au tour de la desserte Caen-le Mans-Tours de faire les frais de cette politique.

En semaine, cela se traduira au prochain service d’hiver, en décembre 2019, voire plus tôt,  par la suppression de 12 trains dans les deux sens, la fin pour les usagers d’avoir des correspondances au Mans pour les TGV, et des trains retardés ou avancés qui ne permettent plus aux salariés, aux lycéens et aux étudiants, de pouvoir se rendre dans de bonnes conditions sur leurs lieux de travail ou d’étude.

Quant aux trains qui ont été créés leurs horaires ne sont pas compatibles avec les horaires de travail et de cours comme le montrent de nombreux témoignages déjà recueillis.

Le Dimanche, sur l’axe le Mans Caen, les usagers seront toujours 7 heures sans train et les étudiants devront continuer à s’entasser le dimanche soir dans les coursives, faute de mieux, pour arriver tardivement dans la soirée dans les IUT, les facs et autres lycées situés aux extrémités de la Région.

2780 km de trains supprimés sur les cinq jours de la semaine entre Caen et le Mans.

2400 km de bus directs vont relier Caen au Mans au lieu des trains qui existaient.


Nous vous appelons à signer :

  • pour le maintien des guichets existants,
  • pour la réouverture des guichets d’Alençon, Sées, Surdon etc.,
  •  pour l’amélioration de la desserte actuelle avec la création de trains TER et Inter-cités avec des horaires correspondant aux besoins de tous les usagers,
  •  pour l’amélioration des correspondances et notamment avec le réseau TGV