Sauvons le Bâtiment Paquet sur la Digue du Large à Marseille

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Je m'appelle Hartmut Bosbach, je suis sculpteur à Marseille, dans le "bâtiment paquet", à l'intérieur du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), sur la Digue du Large. C'est en 1989 que j'ai installé mon atelier dans ce fabuleux bâtiment. Depuis le drame de la rue d'Aubagne, la psychose s'est emparée de la ville et le GPMM a notifié ma fin d'occupation des lieux, en invoquant des raisons de sécurité. Il dit s'appuyer sur un rapport d'expertise mais je n'ai pas le droit de le consulter. On m'a simplement dit que le bâtiment été très dangereux et qu'il en allait de ma vie. Je devais quitter les lieux au 31 décembre 2018. Je n'ai pas baissé les bras et je me suis battu jusqu'à maintenant. 

Bien sûr, je me bats pour conserver mon atelier, mon lieu de vie, mais je me bats surtout pour la sauvegarde de ce bâtiment emblématique du Grand Port Maritime. Ce bâtiment date de la seconde moitié du XIXème siècle. Il appartenait à la Compagnie de navigation Paquet, c'est de là que les voyageurs embarquaient. Nicolas Paquet a été une grande figure du commerce marseillais et un armateur avisé.  

A l'heure où le GPMM accueille de plus en plus de bateaux de croisières, où la Ville de Marseille parle de développer le " tourisme bleu", tout le monde tourne le dos à ce magnifique bâtiment qui a vu partir tellement de voyageurs et ferme les yeux sur son avenir proche: le bâtiment va être abandonné. Fermé et encerclé de hautes grilles pour empêcher son accès.

Pourtant, il se trouve dans l'Inventaire du Patrimoine de la Région Sud. C'est grâce à cela que l'Université de Constance en Allemagne, a contacté la Direction du GPMM, pour réaliser un projet d'étude sur le bâtiment Paquet. Son but: analyser la structure du bâtit  et envisager précisément le montant des travaux pour trouver des financements afin de rénover et donc sauvegarder le bâtiment Paquet. Le GPMM a refusé.

Pourtant, Il faut sauver le Bâtiment Paquet, ce lieu emblématique sur la Digue du Large. Il faut sauver ce bâtiment qui pourrait devenir un lieu culturel, à la fois pour accueillir des résidences d'artistes et en même temps, accueillir un musée, accessible à tous les marseillais, sur l'activité du Port depuis le XIXème siècle. Il est proche des Grues, elles déjà sauvées de la destruction. Des grues au bâtiment Paquet, un parcourt pédagogique pourrait être créé sur La Digue du Large, pour raconter l'histoire du Port, de ses bateaux, de ses voyageurs, de ses dockers.Il y a tellement de projets pour réhabiliter le bâtiment Paquet, que je reste écoeuré que le Grand Port Maritime de Marseille l'abandonne et refuse d'envisager sa rénovation.

Je suis dégoûté que ce bâtiment soit abandonné pour des raisons de sécurité alors qu'il est bien plus sûr maintenant qu'il y a 30 ans lorsque je suis arrivé. Aidez-moi à sauver ce bâtiment, "le plus beau bâtiment du Port", comme le disait le Président de ce qui était alors le Port Autonome de Marseille, Jean Schutz, en 1992.

Aidez-moi à sauver ce patrimoine architectural industriel. Redonnons-lui sa superbe. Aidez-moi à sauver le Bâtiment Paquet sur la Digue du Large à Marseille.

Hartmut Bosbach

Pour plus d'informations: https://dossiersinventaire.maregionsud.fr/gertrude-diffusion/dossier/batiment-administratif-d-entreprise-et-atelier-de-la-compagnie-de-navigation-paquet/12d5a51d-4917-46e7-88c5-8e8bddfa50c3

L'association nationale "Sites et Monuments" soutient la pétition