Un salaire décent pour un travail essentiel.

Un salaire décent pour un travail essentiel.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Regroupement des préposées et intervenantes en ressources intermédiaires a lancé cette pétition adressée à Monsieur François Legault et à

Québec, le 1er avril 2020

Madame Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Madame Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Monsieur François Legault, premier ministre

 

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Édifice Catherine-de-Longpré

1075, chemin Sainte-Foy, 15e étage

Québec (Québec) G1S 2M1

 

Objet : Rehaussement du salaire des employés appartenant au réseau des ressources intermédiaires

 

Mesdames les Ministres,

Monsieur le Premier ministre,

La pandémie de la COVID-19 touche durement l’ensemble des ressources intermédiaires au Québec. L’annonce de la somme de 73 millions qui sera versée dans les prochains jours aux RI et ressources de type familial est une mesure saluée par le réseau, mais jugée insuffisante pour répondre aux nombreux défis auxquels les ressources devront faire face. Cette bonification du financement accordé aux ressources humaines et matérielles permet seulement de couvrir les dépenses liées à l’embauche de personnel supplémentaire et à la couverture des nouvelles mesures d’hygiène. Or, les enjeux relatifs à la rétention de la main-d'oeuvre qualifiée qui permet la continuité des services offerts aux 16 000 usagers de ces ressources sont ignorés par cette nouvelle mesure. En effet, le salaire moyen des employés en RI oscillant entre le salaire minimum et 14$ de l’heure, il devient extrêmement difficile, voire presque impossible de conserver leur personnel face à la compétitivité des salaires offerts par les CHSLD et les résidences privées pour aînés, dont les employés gagnent entre 18-21 de l’heure. 

-À la lumière de ce qui précède et considérant que les ressources intermédiaires font partie intégrante du réseau de la santé et que c'est mêmes ressources sont financées à 100% par le gouvernement;


-Que le personnel en RI est qualifié et spécialisé pour œuvrer auprès des aînés, des personnes vivant avec des troubles de santé mentale, des personnes vivant avec des problèmes de dépendance et des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et/ou physique;


-Que ces mêmes clientèles vivent actuellement de grandes difficultés causées par les mesures de confinement et la fréquence des désorganisations, des manifestations d’agressivité et des crises est croissante;


-Que les usagers hébergés par le réseau des ressources intermédiaire constituent une clientèle vulnérable à la COVID-19;


-Que les employés des RI se mettent à risque chaque jour en s’exposant à la COVID-19 dans le cadre de leurs fonctions, la distanciation sociale étant impossible;


-Que le salaire moyen du personnel œuvrant à temps plein dans les RI est inférieur à la prestation d’urgence de 2 000$ annoncée par le gouvernement fédéral;


-Que les employés des ressources intermédiaires, qualifiés pour l’administration de médicaments et l’exécution de soins non-invasifs d’assistance, pourront répondre à l’appel d’offres pour les postes d’aide-soignant, d’intervenant et de préposé disponibles dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés;

-Que les propriétaires des ressources intermédiaires ne sont plus en mesure de débourser davantage pour les enjeux précédemment illustrés;


-Que le sous-financement du réseau des RI perdure depuis plusieurs années et les ressources se retrouvaient déjà en situation de crise avant la pandémie;

-Que la situation est urgente;


Nous, intervenantes et intervenants, préposé.es et travailleur.es des ressources intermédiaires du Québec, nous citoyens et citoyennes du Québec demandons le rehaussement du salaire des employé.es des ressources intermédiaires immédiatement,  afin d’assurer une stabilité essentielle au bon fonctionnement des milieux de vie en ce temps de crise de la COVID-19.

Veuillez recevoir, Madame McCann, Madame Blais et Monsieur Legault, nos salutations distinguées.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !