Devrons nous bientôt payer pour garder nos propres enfants

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


En contradiction totale avec l'article L421-17, les juges de la cours d'appel de Marseille estiment qu'une assistante maternelle ne peut accueillir simultanément plus de 6 mineurs à son domicile y compris ses propres enfants quelque soit leur âge (09/01/2020, n°18MA03752), ce qui revient à interdire aux mères de plus de 2 enfants l'accès à la profession d'assistant maternel.

Cette discrimination étatique précarise encore plus les mères de familles nombreuses, monoparentales ou recomposées.

Alors que le gouvernement dit vouloir lutter contre le travail au noir, cette décision va mettre en difficulté de nombreux assistants maternels déjà malmenés par les abus de pouvoirs des départements.

Que vont devenir les enfants actuellement accueillis ?

Y aura t'il assez de places en crèches pour pallier au milliers de pertes de place chez les assistants maternels ?

Les parents devront ils quitter leur travail faute de places d'accueil ?

Pole emploi indemnisera-t'il ces restrictions d'agréments à venir ?

doit-on y voir la fin de l'accueil familial proposé et la fin du droit d'un assistant maternel d'être parent ?

Le SPAMAF en appelle au gouvernement afin de se positionner législativement en faveur des assistants maternels.